Le plasma lyophilisé au secours des soldats

  • A
  • A
Le plasma lyophilisé au secours des soldats
@ Service de santé des armées
Partagez sur :

INFO E1 - Cette technologie française, utilisée en Afghanistan, pourrait être généralisée au civil.

ll a notamment permis d’apporter les soins d’urgence aux cinq blessés de l'attaque-suicide en Afghanistan samedi. Le plasma lyophilisé, fabriqué exclusivement par le centre de transfusion sanguine de l'hôpital militaire Percy de Clamart, dans les Hauts-de-Seine, est une technologie médicale de pointe, 100% française.

Elle présente un avantage de taille : elle se transporte et s’utilise facilement, contrairement au plasma congelé. "Dans la première heure de prise en charge, on doit pouvoir apporter du plasma. Sur le terrain, avoir un congélateur et un décongélateur à proximité du blessé est impossible. Par contre, avoir du plasma lyophilisé, c’est possible", souligne sur Europe 1 le médecin-chef des services et directrice du centre de transfusion sanguine, Anne Sailliol.

Des besoins multipliés par cinq

Depuis 2010, les besoins en plasma des troupes engagées en Afghanistan ont été multipliés par cinq. Quant au choc hémorragique, il reste la première cause de décès au combat. Le plasma lyophilisé est donc une révolution pour la prise en charge des blessés.

Conditionné dans les sous-sols sécurisés de l'hôpital, dans une zone classée "Défense", la recette du plasma lyophilisé, est précieusement gardée au coffre.

A première vue, cela ressemble à du lait pour bébé. Et, pour passer de cette poudre à un plasma injectable au blessé, trois minutes suffisent. Pour décongeler du plasma, il faut compter entre 45 minutes et 1h30. Un gain de temps précieux car plus les blessés sont transfusés rapidement, plus leurs chances de survie augmentent.

Un plasma universel

"Ce flacon est sous vide. Vous avez l’eau qui va permettre la reconstitution du produit et vous avez le système qui va vous permettre de transvaser l’eau dans le flacon", précise le pharmacien-en-chef Anne-Virginie Gachet. "De fait, comme il y a un vide dans les produits, l’eau va couler instantanément dans le flacon de poudre", ajoute-t-il.

Pour l'instant, ce plasma est destiné aux soldats français uniquement. Utilisé par l'armée, notamment en Afghanistan, ce plasma pourrait rapidement bien servir aux accidentés de la route ou encore aux victimes d'un séisme. Car cette préparation cumule les atouts : universel, ce plasma convient à tout blessé en cas d'hémorragie, quel que soit son groupe sanguin. En outre, il se conserve à température ambiante, pendant deux ans.