Le père d’Anne-Lorraine Schmitt "soulagé"

  • A
  • A
Le père d’Anne-Lorraine Schmitt "soulagé"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les parents de la jeune femme tuée dans le RER D ont réagi à l’annonce du verdict.

Philippe Schmitt, le père d’Anne-Lorraine Schmitt, a exprimé son "soulagement pour toutes les jeunes femmes qui ne pourront plus rencontrer ce type dans les 22 prochaines années", après l’annonce de la condamnation à perpétuité de Thierry Devé-Oglou pour le meurtre de sa fille.

"Il va rester au moins 19 ans en prison", a-t-il confié, soulagé, à Europe 1 :

Il entend cependant "continuer son combat" pour "qu'une peine prononcée soit une peine effectivement effectuée". La peine de Thierry Devé-Oglou est assortie d'une période de sûreté de 22 ans pour le meurtre de l’étudiante en 2007 dans le RER D. Il est également soumis à une injonction de soins sans limite dans le temps

"19 ans de sécurité, c'est déjà ça"

De son côté, la mère d'Anne-Lorraine, Elisabeth Schmitt, s'est déclarée "satisfaite du verdict, dans la mesure où nous avons eu le maximum de ce qui est proposé par la loi, 22 ans. Il en a déjà fait trois, c'est 19 ans de sécurité, c'est déjà ça".

"Une peine demandée par l'opinion publique"

Pour l’avocat de la défense, Me Mahieddine Bendaoud, "il s'agit d'une peine qui répond surtout à une exigence de l'opinion publique". Et la question des soins reste pour lui en suspend. "Thierry Devé-Oglou est malade, tout le monde le sait", explique-t-il. "Pourtant ce malade ne va pas être soigné, il va être enfermé jusqu'à la fin de ses jours".

L'avocat de Thierry Devé-Oglou n’a pas encore indiqué si son client ferait appel. Il a dix jours pour se prononcer.