Le patient peut répondre "ce qu'il veut"

  • A
  • A
Partagez sur :

D'après un expert-psychiatre, en cas d'injonction de soin comme dans le cas du meurtrier présumé d'Agnès, les psychiatres n'ont pas accès au dossier judiciaire.

Patrice Huerre, expert-psychiatre auprès de la cour d'appel de Versailles, auteur de Ni ange ni sauvage, les jeunes et la violence, chez Anne Carrière.