Le paraben est mort, gare à l’eczéma

  • A
  • A
Le paraben est mort, gare à l’eczéma
Certains conservateurs, qui remplacent les parabens dans les cosmétiques, peuvent provoquer des allergies.@ MAXPPP
Partagez sur :

Certains conservateurs, qui remplacent les parabens, peuvent provoquer des allergies.

Accusés d'être dangereux pour la santé, les parabens ont été bannis des produits cosmétiques, gels douche et autres crèmes qui trônent dans nos salles de bain. Mais les conservateurs qui les ont remplacés peuvent provoquer des allergies. Des dermatologues s'inquiètent.

Le problème, c'est lui. Avec son nom barbare, le methylisothiazolinone est l'un des substituts des parabens. Mais il est aussi un allergène connu de longue date. Il entrait déjà dans la composition de certains produits d'hygiène il y a vingt ans. Et l'interdiction de l'utilisation des parabens a forcé les industriels à ressortir ce conservateur, faute de mieux.

Le diagnostic. Pourtant, il est connu que cette substance est trois fois plus irritante que les parabens. Conséquence, de plus en plus de consommateurs sont victimes de poussées d’eczéma. "C'est de l’eczéma du visage pour les cosmétiques ou de l’eczéma généralisé pour ceux qui utiliseraient un savon et une crème qui contiennent ce conservateur", détaille le professeur Annick Barbaud, dermatologue à l'hôpital de Nancy. Mais l'allergie peut prendre une autre forme, ajoute cette spécialiste : "il semblerait que certaines personnes soient aussi gênées par l'inhalation de cette molécule".

L'augmentation du nombre de patients traités pour ce genre d'allergie a explosé ces deux dernières années. Or deux ans, "ça correspond à la mort des parabens", explique la dermatologue.

Le traitement. Pour les plus sensibles, la seule solution est de s'armer d'une loupe pour décrypter les formules des cosmétiques. Il existe bien des produits sans parabens ni methylisothiazolinone.