Le Nord toujours en alerte aux crues

  • A
  • A
Le Nord toujours en alerte aux crues
L'eau a envahi les rues dimanche, comme ici à Saint-Rémy du Nord.@ REUTERS
Partagez sur :

Météo France a émis lundi une nouvelle alerte orange dans l'Oise, la Serre et les bassins de la Sambre.

Météo France a émis lundi en milieu de matinée un nouveau bulletin de vigilance orange aux crues dans l'Oise, la Serre et les bassins de la Sambre. Le phénomène de crues qui touche le nord-est de la France depuis vendredi s'est déplacé vers l'est de l'Aisne touchant lundi matin les départements de l'Oise, de l'Aisne et du Nord. En revanche, l'alerte orange a été levée ce matin dans les Ardennes, tout comme en Moselle. L'alerte est en vigueur jusqu'à mardi 06h00. Le détail de cette alerte est également disponible sur le site www.vigicrues.gouv.fr.

Evacuations à Jeumont

Dans le Nord, une vingtaine d'habitations ont dû être évacuées lundi matin à Jeumont. Les pompiers ont construit des pontons pour permettre la circulation des piétons au dessus du quartier inondé qui se trouve dans une dépression de terrain. La Sambre, un cours d'eau d'habitude tranquille, a déjà débordé dans la nuit de samedi à dimanche, inondant les berges, rapportait la Voix du Nord.

Dans l'Aisne, les crues devaient toucher en fin de matinée le secteur de Condren, sur la rivière Oise, a indiqué lundi la préfecture. C'est le nord du département de l'Aisne qui a été le plus touché par les inondations ce week-end, mais le niveau de l'eau lundi matin, diminuait à Flavigny et Origny-Sainte-Benoite. Une quarantaine de rues sur les communes de Beautor et de La Fère sont toujours inondées lundi de 50 à 90 cm. Sur La Fère, le niveau de l'eau commençait lentement à diminuer, mais devrait prendre "plusieurs jours avant de s'évacuer complètement", a précisé la préfecture.

500 foyers privés d'électricité

Près de 500 foyers ont été privés d'électricité sur la Fère. Un collège, deux écoles maternelles et quatre écoles élémentaires étaient également fermées lundi matin en raison d'un accès rendu difficile par les eaux.Les transports scolaires dans le secteur de Chauny-Tergnier-La Fère-Moy de l'Aisne-Ribemont-Mont d'Origny étaient également suspendus.

Le niveau de l'Oise est passé de 4,15 m vendredi soir à 2,18 m samedi en milieu d'après-midi, note le Courrier Picard. Un pic de crue a été atteint dimanche en fin de journée.

En Belgique, la majorité du territoire wallon est également en phase d'alerte de crue, comme l'indique le site de la Libre Belgique.