Le mot bombe est à proscrire en avion

  • A
  • A
Le mot bombe est à proscrire en avion
Partagez sur :

Un Français de 66 ans se retrouve en prison pour une blague douteuse.

Un Français de 66 ans a été arrêté mardi dans un avion lors d'une escale aux Emirats arabes unis, après avoir fait une blague sur une possible bombe cachée dans un sac. Mais cette plaisanterie l’a conduit à être incarcéré à la prison centrale d'Abu Dhabi. Son frère s’active depuis auprès du ministère des Affaires étrangères pour le faire libérer.

Jean-Louis Lioret se rendait de Paris à Bangkok via Abu Dhabi par un vol de la compagnie émiratie Etihad Airways. Ce retraité français a été arrêté la semaine dernière après avoir prononcé une phrase hasardeuse en plein cabine. Après avoir embarqué dans un avion, "son voisin lui a demandé de mettre un paquet à côté de lui, où il y avait de la place. Il a dit en plaisantant, ‘j'espère que ce n'est pas une bombe’ et cela a paniqué le personnel de bord qui a alerté la sécurité", raconte son frère Michel Lioret, qui a pu s'entretenir brièvement avec lui samedi.

"Le passager aurait affirmé à deux reprises que sa valise contenait une bombe" , a affirmé, sous couvert de l'anonymat, un responsable de l'aéroport d'Abou Dhabi. Il a donc été arrêté, "conformément aux règles internationales appliquées actuellement, selon lesquelles tout passager suspect ou plaisantant même au sujet du terrorisme" peut être interpellé.

"Il a été descendu de l'avion, a été interrogé par des policiers, à qui il a tenté d'expliquer qu'il ne faisait qu'une plaisanterie et que le paquet en question ne contenait que des cigarettes, mais il s'est retrouvé en prison", explique encore Michel Lioret.

"Il était dans un état désespéré", a témoigné son frère au micro d'Europe 1 :


A Paris, le ministère des Affaires étrangères a indiqué que l'ambassade à Abu Dhabi avait été informée vendredi de cette arrestation et suivait attentivement la situation. "Notre section consulaire est en contact avec les autorités émiraties et les a informées que notre compatriote était sous protection consulaire", a-t-on indiqué au Quai d'Orsay.

Jean-Louis Lioret se trouve à la prison centrale d'Abu Dhabi.La consule de France s'est rendue lundi auprès de lui. Jean-Louis Lioret "est bien traité", a rapporté une source proche du dossier. Selon des proches, le voisin de cabine de ce dernier aurait aussi été interpellé, mais on ignorait samedi sa nationalité et s'il avait été maintenu ou pas en détention.