L'OMS met en garde. Le monde n'est toujours pas prêt à faire face à une éventuelle épidémie de grippe a mis en garde mardi le directeur général adjoint de l'Organisation Mondiale de la Santé, Keiji Fukuda. Depuis l'épidémie causée par le virus H1N1 dans les années 2009-2010 en Chine, "du travail a été accompli, mais le monde n'est pas prêt à (faire face à) une épidémie majeure et grave", a-t-il souligné, intervenant devant des délégués dans une réunion de l'Assemblée générale de l'OMS qui se déroule à Genève.

Il a fait ces déclarations à un moment où un nouveau virus, le H7N9, frappe en Chine et a contaminé depuis mars 130 personnes à ce jour dont 35 sont mortes.  "Quand les gens sont frappés par une nouvelle maladie, vous ne pouvez pas seulement vous tourner vers les livres pour savoir quoi faire", a déclaré M. Fukuda.