Le metteur en scène Patrice Chéreau est mort

  • A
  • A
Le metteur en scène Patrice Chéreau est mort
@ MaxPPP
Partagez sur :

L'homme de théâtre a succombé des suites d'une maladie lundi, à Paris, à l'âge de 68 ans.

L'annonce. Patrice Chéreau, l'un des maîtres de la scène européenne depuis plus de quarante ans, au théâtre comme au cinéma ou à l'opéra, est mort lundi des suites d'une longue maladie à l'âge de 68 ans. Sa dernière mise en scène, Elektra de Richard Strauss, avait été ovationnée en juillet au festival lyrique d'Aix-en-Provence. "Il était d'une vitalité extraordinaire jusqu'au bout", a déclaré à l'AFP Elisabeth Tanner, co-dirigeante d'Artmedia, l'agence artistique qui le représentait.

>> A LIRE AUSSI - Patrice Chéreau, c'était aussi...

Son parcours. Homme de théâtre engagé à gauche, il avait travaillé notamment aux côtés de Roger Planchon et dirigea le Théâtre des Amandiers, à Nanterre. Patrice Chéreau avait gagné une réputation internationale pour ses mises en scène à l'esthétisme novateur, ciselé et grandiose. En 1976, il avait exploré l'univers de l'opéra en mettant en scène la Tétralogie de Richard Wagner à la demande de Pierre Boulez. Le cinéma lui offre d'autres expériences stylistiques : il réalise son premier film en 1974, une transposition de La Chair de l'Orchidée de James Hadley Chase. Il met en scène Simone Signoret en 1978 dans Judith Therpauve. L'homme blessé (1983), une peinture sombre de l'homosexualité, lui vaut le César du meilleur scénario original en 1984. C'est la consécration en 1994 au Festival de Cannes avec le prix du Jury, notamment, pour La Reine Margot, film inspiré de l'oeuvre d'Alexandre Dumas et porté par l'interprétation habitée d'Isabelle Adjani. L'année suivante, il remporte cinq Césars. En 2001, Intimité, tourné en anglais, est récompensé par l'Ours d'or à Berlin.

L'hommage. Olivier Py, qui avait été "très soutenu par Patrice Chéreau" lorsqu'il avait été évincé de la direction du théâtre de l'Odéon en mars 2011, a fait part de "son immense tristesse". "C'était un metteur en scène d'une grande culture, et d'une extrême délicatesse, traversé par une inquiétude, même après tout ce qu'il avait fait. J'ai adoré ses films, que j'ai vu adolescent, il faut dire que c'est aussi un très grand cinéaste, en plus d'une grand metteur en scène de théâtre et d'opéra", a-t-il dit.