Le marché de l'auto plonge en France

  • A
  • A
Le marché de l'auto plonge en France
@ MAXPPP
Partagez sur :

Après deux mois de baisse, les immatriculations d'autos ont plongé de 20,2% en février sur un an.

La dégringolade se poursuit sur le marché de l'automobile français. Les immatriculations de voitures neuves en France ont de nouveau plongé en février, de 20,2% à 163.063 unités.

Des résultats qui viennent confirmer la tendance des mois précédents. Ainsi, en décembre le marché de l'automobile a enregistré une baisse de 17,8% et de 20,7% en janvier. La dégringolade devrait se poursuivre en mars, voire s'accentuer, prévient le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), qui table pour l'ensemble de l'année sur un marché en recul de 7% à 10%.

La fin de la prime à la casse responsable

Selon CCFA cette chute est liée à la fin des dispositifs de prime à la casse. L'an dernier à la même époque, le marché automobile avait en effet été soutenu par la prime à la casse. Cette mesure prévoyait le versement d'une prime de 500 euros aux automobilistes qui se sépare d'un véhicule vieux de 10 ans ou plus pour en acheter un neuf.

Ce coup de pouce gouvernemental pour soutenir les ventes pendant la crise avait été réduit progressivement avant de disparaître complètement au 31 décembre 2010. Il portait sur les voitures achetées jusqu'à cette date et livrées jusqu'à fin mars 2011.

Les constructeurs français en bas du tableau

Aucun constructeur automobile français ne tire son épingle du jeu. PSA Peugeot Citroën a vu ses ventes s'effondrer de 29,2% et le groupe Renault (incluant la marque Dacia) de 28,5%. La baisse moyenne à l'étranger est de 7,3%. Les constructeurs étrangers s'en sortent donc mieux, notamment l'Allemagne. BMW et Mercedes ont vu leurs immatriculations progresser de 10,7% à 5094 unités et de 57,1% à 4476 véhicules, rapporte Le Figaro.

Certains groupes ont même vu leurs ventes augmenter, comme le japonais Nissan et le coréen Hyundai/Kia. L'américain General Motors, qui vient d'annoncer une alliance avec PSA, a vu ses immatriculations reculer de 25,7% à 7.819 voitures.