Le marché automobile plonge en mars

  • A
  • A
Le marché automobile plonge en mars
Les ventes de voitures de moins de 3 ans ont reculé de 3,7% depuis le début de l'année 2012.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les ventes de véhicules neufs ont chuté de 21,7% par rapport à 2011. L'occasion n'est pas épargnée.

En ce début d'année, les mauvais chiffres de l'automobile étaient attendus. Ils ont été confirmés. Selon les données recueillies par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), rendues publiques lundi, les ventes de voitures neuves sont en forte baisse.

La plongée des voitures neuves. Sur les trois premiers mois de l'année, 507.089 voitures particulières ont été immatriculées, contre 647.454 sur la même période en 2011. La chute est donc de 21,7 %. Le mauvais chiffre de mars 2012 est à rapporter à la hausse de 8,9% qu'avaient connu les immatriculations il y a un an pour le même mois, qui était alors le dernier à bénéficier des effets de la prime à la casse.

Les constructeurs français sont les premières victimes de cette baisse. PSA Peugeot-Citroën et Renault (avec Dacia) s'effondrent respectivement de 30,3 % et 30,2 %. PSA a vendu 153.000 voitures cette année, contre plus de 220.000 l'an dernier. Quant au groupe Renault, il passe de 165.000 à 115.000 ventes.

Les voitures d'occasion reculent. Les ventes de voitures de moins de 3 ans ont reculé de 3,7% depuis le début de l'année 2012.  Selon une étude DrivePad, ce sont même 100.000 véhicules d'occasion qui risquent de rester dans les concessions. La raison de cette chute : la concurrence des voitures neuves. Les concessionnaires font actuellement des rabais de l'ordre de 30% sur leur stock de véhicules neufs. Du coup, les prix des voitures d'occasion qui ont un ou deux ans d'ancienneté se rapprochent des prix des voitures neuves.

"C'est l'effet crise. On constate que les automobilistes français ont clairement décidé d'allonger la durée de vie de leur automobile et de la garder le plus longtemps possible. Aujourd'hui, l'âge moyen d'une voiture est de plus de 8 ans voire 8 ans et demi. C'est un âge qui est très élevé. Les automobilistes roulent moins. On constate que les particuliers qui changent de voiture sont chaque année un peu moins nombreux", a expliqué sur Europe 1 Flavien Neuvy de l'observatoire automobile Cetelem.

Les voitures étrangères. Pour les constructeurs étrangers, la situation est plus contrastée. Fiat, Open et Toyota ont fortement reculé respectivement de 31,6%, 33,1% et 20,6%. La situation est meilleure pour le groupe Volkswagen (WW) qui ne recule au total que de 2,3% grâce aux bonnes performances de Skoda (+20,2%) et Audi (+6,2%) qui compensent la baisse de Seat (-21,9%) et VW (-3,2%).

Parmi les bons élèves, Nissan progresse de 6,7% et BMW de 8,4% mais les évolutions les plus fortes concernent le sud-coréen Hyundai-Kia et Mercedes dont les chiffres décollent de 24%.