Le maire de Strasbourg dit non au racisme

  • A
  • A
Le maire de Strasbourg dit non au racisme
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les actes racistes se multiplient dans la région. Roland Ries lance une pétition sur Internet.

"Ca suffit !" Le maire socialiste de Strasbourg, Roland Ries a lancé lundi un appel à "un front républicain de refus de l'inacceptable". Une pétition disponible sur le site internet de la municipalité que les citoyens sont appelés à signer depuis mardi matin.

13 faits recensés

Cet appel citoyen intervient après le recensement de 13 actes à caractère antisémite ou xénophobe intervenus dans l'agglomération alsacienne depuis le début de l’année. Dimanche, des croix gammées ont été découvertes au domicile du gynécologue et élu local Israël Nisand.

Le 20 septembre, le directeur du cinéma d'art et essai l'Odyssée à Strasbourg, le Franco-Turc Faruk Günaltay, a vu sa voiture brûler et sa porte tagger par des slogans racistes.

Par ailleurs, un homme habitant Bishheim (une commune en périphérie de Strasbourg) a posté le week-end dernier une vidéo dans laquelle on le voit brûler le Coran avant d'éteindre les flammes en urinant dessus. Identifié par la police, l’homme n’a pas donné d’explication à son geste. Il est cité à comparaître devant le tribunal correctionnel de Strasbourg pour incitation et provocation à la haine raciale. Il risque cinq ans de prison.