Le journaliste Benoît Duquesne est mort

  • A
  • A
Le journaliste Benoît Duquesne est mort
Benoît Duquesne est mort à près de 57 ans.@ Maxppp
Partagez sur :

DECES - L'ancien présentateur du 13 heures de France 2 animait depuis 2001 l'émission Complément d'enquête. Il avait commencé sa carrière à Europe 1 et en avait été le directeur de la rédaction en 2007-2008.

Un grand journaliste. A presque 57 ans, le journaliste Benoît Duquesne est décédé vendredi chez lui. Originaire de Lille, il avait terminé ses études à l'Ecole Supérieure de Journalisme avant de débuter sa carrière en tant que reporter à Europe 1 de 1982 à 1988. Après un passage de quelques années à TF1 où il travaille pour différents magazines, il part pour le service public à partir de 1994. Il devient présentateur joker des journaux télévisés de France 2 jusqu'en 1997, mais sera aussi correspondant à Londres de 1995 à 2000. Depuis 2001, le journaliste présentait également le magazine Complément d'enquête.

Benoît Duquesne était revenu sur Europe 1 pour devenir directeur de la rédaction pendant la saison 2007-2008. La direction d'Europe 1 se souvient d'un homme dont on pouvait "apprécier la rigueur, la force de travail, mais aussi la générosité". "Toute la rédaction d'Europe pense aujourd'hui à sa femme et à ses quatre enfants", a-t-elle ajouté dans un communiqué.



DUPLEX BENOIT DUQUESNE/HOMMAGE TABARLYpar ina

Hollande et Valls réagissent. Les réactions politiques saluent la mémoire du journaliste. Dans un communiqué, l'Elysée souligne la popularité, mais aussi sa rigueur et l'exigence dans le travail du journaliste "qui incarnait depuis de nombreuses années la liberté d'information".

Manuel Valls a de son côté exprimé vendredi sa "profonde émotion" , a indiqué Matignon dans un communiqué. "Hier soir (jeudi) encore, Manuel Valls avait pu apprécier l'émission réalisée autour de Bernard-Henri Levy", Complément d'enquête sur France 2 que présentait le journaliste, ajoute Matignon. Le Premier ministre "tient à saluer un grand journaliste dont il a pu à de nombreuses reprises mesurer le professionnalisme". "Passionné par la politique, Benoît Duquesne était profondément attaché au service public, dont il était devenu un des grands visages".