Le jambon de Bayonne candidat à l'AOP

  • A
  • A
Partagez sur :

Le consortium du jambon de Bayonne a déposé le 13 janvier, auprès de Institut national de l’origine et de la qualité (INAO), une candidature afin que le "jambon de Bayonne" soit reconnu Appellation d’origine protégée (AOP), a indiqué mercredi son président. "Nous bénéficions d’une Indication géographique protégée (IGP), mais l’AOP est une garantie supplémentaire de qualité", a expliqué Bernard Dupont, président du Consortium du jambon de Bayonne.

L’IGP concerne une production qui s’étend sur vingt-deux départements d’Aquitaine, du Poitou-Charentes et des Midi-Pyrénées et une zone d’affinage concentrée essentiellement sur le bassin de l’Adour. La production annuelle du "jambon de Bayonne" s’élève à 1.450.000 pièces par an et représente 20 % du marché français du jambon sec.  Avec l’obtention de l’AOP, les producteurs espèrent progresser sur des nouveaux marchés comme le Canada, la Russie ou le Japon où le "jambon de Bayonne" est déjà commercialisé.