Le hacker d’Obama, un "gentil pirate"

  • A
  • A
Partagez sur :

"Je n’ai pas fait ça dans le but de détruire", a assuré François, sur Europe 1.

Propos recueillis par Stéphane Barnoin.