Le franc-parler d'Eric de Montgolfier

  • A
  • A
Le franc-parler d'Eric de Montgolfier
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Sur son travail de procureur, sur Rachida Dati, sur Nice. Il était l’invité d’Europe 1 vendredi.

Eric de Montgolfier est le procureur de la République auprès du tribunal de grande instance de Nice depuis 1999. Une retraite dorée, laissaient entendre certains des détracteurs de ce magistrat. "Je ne m’ennuie pas et je ne me suis jamais ennuyé ici. Pourquoi irais-je m’ennuyer ailleurs", s’est-il amusé vendredi sur Europe 1. Un entretien au cours duquel il n'a pas mâché ses mots.

Nice, une ville corrompue ? "Oh, non j’irai jamais jusque là. Je pense qu’il y a des phénomènes de corruption. Mais c’est vrai à Nice comme dans de nombreuses villes de France où passent autant de richesses", a d’abord pondéré Eric de Montgolfier. Avant de passer à l’attaque, pointant des "formes d’arrogance ici qu’on ne trouve pas ailleurs. La justice, on la voudrait rendue autrement, un peu au doigt mouillé, en fonction des intérêts propres de chacun".

Et parmi ces "chacun", Eric de Montgolfier a inclus Christian Estrosi, le maire de Nice en personne et "les élus d’une manière générale". Lundi, Christian Estrosi avait critiqué la décision d’Eric de Montgolfier de laisser en liberté un jeune homme soupçonné d'avoir saccagé plusieurs trains.

Les ennemis, "ça enrichit la vie"

Le procureur de Nice a au contraire lancé des fleurs à Michèle Alliot-Marie, la ministre de la Justice. "C’est un homme d’Etat si je peux me permettre, au lendemain de la Journée de la femme", a-t-il commenté. Assume-t-elle mieux ses fonctions que celle qui l’a précédée, Rachida Dati ? "C’est sans comparaison !", s’est exclamé Eric de Montgolfier.

Ce ton franc et surtout les instructions qu’il a menées dans le passé lui ont-elles valu des "ennemis". Oui, a répondu le procureur de Nice tout en assurant : les ennemis, "ça enrichit la vie quand ils sont d’une certaine qualité". "Je n’ai besoin ni de gilet pare-balles, ni de garde du corps. Je continue à faire du vélo à Nice et je ne suis pas encore tombé sur la chaussée dans un bain de sang", a confié Eric de Montgolfier.