Le festin prévu pour le roi d'Espagne donné aux plus démunis

  • A
  • A
Le festin prévu pour le roi d'Espagne donné aux plus démunis
@ POOL/ETIENNE LAURENT/AFP
Partagez sur :

PLAN B - Le crash de l’avion de Germanwings a poussé le monarque à annuler sa visite en France.

Sa visite d'Etat devait marquer le renouveau de la monarchie espagnole et célébrer l'excellence de la relation franco-espagnole. Mais les choses ne se sont passées comme prévues : à peine arrivé à Paris, le roi d'Espagne Felipe VI  a renoncé à sa visite, suite au crash d'un appareil de Germanwings. Les autorités se sont donc retrouvées avec des réceptions annulées et un dilemme : que faire de la nourriture préparée ? Finalement, les denrées ont été données aux associations.

Une réception et un dîner de gala annulés. Parce que l’Espagne est un partenaire de longue date, la France avait sorti le grand jeu pour la visite d’Etat du roi d’Espagne. Ce dernier était notamment attendu à un diner à l’Elysée, puis à une réception à l’Hôtel de ville de Paris. Et forcément, le repas était des plus raffinés : dos de bar et foie gras à l’Elysée étaient au menu, mais ne seront jamais servis.

Une collation royale transformée en plateaux repas. Pour éviter tout gaspillage, la ville de Paris a trouvé la solution : transformer la nourriture prévue en 150 plateaux repas qui ont été donnés au Centre d’action social de la Ville de Paris. Les personnes hébergées en urgence dans deux gymnases réquisitionnés pour le plan hiver vont en profiter, ainsi que celles logés dans quatre centres d’hébergement et de réinsertion sociale de la ville.

Au menu, des petits fours sucrés. "On a des fruits sur des petites brochettes, des petits clafoutis, des petits crumbles, des cerises enrobées de chocolat : c'est vrai que c'est rare de voir cela dans le gymnase", précise Marie-Paule Baillot, coordinatrice du plan hivernal à la mairie de Paris. Et cette dernière d'ajouter : "on ne pouvait pas arrêter la commande et on ne pouvait pas perdre tout cela. Alors si on peut faire des heureux..." "Ça fait plaisir parce qu'on est à la rue, on y passe toute la journée. Quand la mairie de Paris fait quelque chose comme cela, on est un peu content dans notre coeur", témoigne Nasri, 20 ans, l'un des heureux bénéficiaires.

Un repas de l'Elysée donné aux banques alimentaires. Le palais présidentiel a décidé de faire de même avec le dîner qui était prévu mercredi soir : une bonne partie de la nourriture préparée à cet effet a été donnée aux banques alimentaires.

>> LIRE AUSSI - Felipe VI, "le roi qu’il faut à l’Espagne d’aujourd’hui"

>> LIRE AUSSI - Visite de Felipe VI : dans les coulisses des préparatifs à l'Elysée

>> LIRE AUSSI - Après le crash de l'A320, l’Espagne est sous le choc