Le faux architecte exerçait depuis 30 ans

  • A
  • A
Le faux architecte exerçait depuis 30 ans
@ MAX PPP
Partagez sur :

L'imposteur présumé aurait construit des bâtiments publics dans les Yvelines. Sans diplôme.

IMPOSTURE. Un homme de 58 ans, suspecté d'avoir exercé illégalement la profession d'architecte depuis 1983, a été déféré au parquet de Versailles jeudi. Il est poursuivi pour avoir illégalement répondu à plusieurs dizaines de marchés entre 2009 et 2013 pour un montant de 926.000 euros. Cet imposteur présumé aurait  au final participé à la construction 47 édifices à Mantes-la-Jolie et à Limay, dans les Yvelines, entre 2009 et 2013. Et parmi ces réalisations figurent des bâtiments publics, dont des écoles et une polyclinique.

Installé depuis 1983… Des préaux, des cantines scolaires, une crèche, une tribune d'un stade de rugby... Tous ces bâtiments ont été construits par ce professionnel sur tout l'arrondissement de Mantes-la-Jolie. Et ce n'est que la que la partie visible de cette imposture. L'homme répondait en effet à presque tous les appels d'offres de la région depuis 1983, mais les autres constructions, antérieures à 2009, ne sont pas prises en compte par la justice en raison de la prescription des faits.

…l'architecte jouissait d'une bonne réputation. Le cabinet de ce faux architecte présumé était installé à Limay depuis 30 ans. Le maire de la ville, Eric Roulot, a mis du temps à croire les gendarmes. "C'est un coup de tonnerre, on ne s'y attendait pas", confie l'édile. "C'est quelqu'un qui avait pignon sur rue. Il signait les déclarations sur l'honneur attestant qu'il était architecte et il avait un tampon. On n'avait aucune raison de mettre sa parole en doute et de s'en inquiéter", assure-t-il. Un imposteur présumé qui bénéficiait du bouche à oreille et dont les réalisations donnaient entière satisfaction, selon le procureur de Versailles. Selon le Parisien, c'est un médecin qui a découvert la supercherie suite à un désaccord sur les travaux de sa maison.

Inscrit en école depuis la rentrée. Et pour cause : l'homme avait obtenu le diplôme de maître d'œuvre, l'échelon juste en dessous de celui d'architecte.  Un diplôme que l'homme s'était enfin décidé à passer : depuis la rentrée de septembre, il s'était inscrit dans une école spécialisée.

Fatal error: The web server did not finish its request

Contact website owner with current url and info on what you did, and owner will be able to debug the issue further (by enabling 'display_errors' in php.ini).