Le Dr Dukan perd face au Dr Cohen

  • A
  • A
Le Dr Dukan perd face au Dr Cohen
Le Dr Dukan a perdu son procès en diffamation contre le Dr Cohen.@ Montage photo REUTERS
Partagez sur :

Le pape du régime hyperprotéiné accusait de diffamation celui du régime hypocalorique.

C'est l'été, période de régime pour beaucoup de Français. Et pourtant, ça n'est pas pour les vertus de leurs méthodes amaigrissantes que l'on entend parler des docteurs Dukan et Cohen. Les deux médecins s'affrontaient au tribunal pour une affaire de diffamation dans un magazine spécialisé. La justice a tranché en faveur de Jean-Michel Cohen.

Deux papes au tribunal

Le pape du régime hyperprotéiné et auteur du best-seller Je ne sais pas maigrir et le défenseur du régime hyperprotéiné, auteur de son côté de Savoir maigrir, s'étaient retrouvés le 31 mai dernier devant le tribunal correctionnel de Paris. Le premier, Pierre Dukan, poursuivait le second, Jean-Michel Cohen, pour diffamation.

En cause, une interview du Dr Cohen au magazine Meilleure Santé en juin 2010, où il y critiquait la méthode de son concurrent. Il accusait la méthode Dukan d'être "une véritable déstructuration alimentaire, qui entraîne de graves problèmes de santé chez certains patients, comme une forte hausse de cholestérol, des problèmes cardio-vasculaires, des cancers du sein". Et ajoutait que tout cela profitait "à l'industrie de la perte de poids, aux médecins, aux vendeurs de pilules, à l'édition, aux journaux... Tout le monde surfe sur le fantasme du régime".

"Le tribunal n'a pas été convaincu par le régime Dukan"

Mais contrairement au Dr Dukan, la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris n'a pas considéré que ces propos étaient diffamatoires. Elle relaxe donc Jean-Michel Cohen et le magazine. Les juges condamnent même le Dr Dukan à verser 3.000 euros à ses adversaires pour procédure abusive. "Manifestement, le tribunal n'a pas été convaincu par le régime Dukan", a réagi avec l'avocat du Dr Cohen, Me Richard Malka.

Le Dr Cohen s'est réjouit sur Europe 1 d'"une victoire personnelle". "J'ai toujours été connu pour dire la vérité, que ça fasse plaisir ou non", a-t-il dit. "J'avais tout à fait le droit de dire que je considérais que ce régime avait un potentiel dangereux", a ajouté le nutritionniste, indiquant que "tous les nutritionnistes de France connaissaient [ce régime] et ses effets".

"C'est l'histoire de l'arroseur arrosé" :

Le Dr Dukan a immédiatement publié un communiqué, où il dit regretter que le Dr Cohen n'ait "respecté ni l'amitié, ni la déontologie médicale qui interdit de dire publiquement du mal d'un confrère". Pierre Dukan y évoque la jalousie qu'entretiendrait Jean-Michel Cohen à son égard et s'en prend au régime hypocalorique de son rival, "qui en 55 ans n'a pu empêcher la population française en surpoids et obésité de passer de 500.000 à 22 millions".