Le dossier Florence Woerth saisi par la police

  • A
  • A
Le dossier Florence Woerth saisi par la police
@ MAXPPP
Partagez sur :

Des informations sur l'épouse du ministre du Travail ont été saisis, lors d’une perquisition.

Le dossier professionnel de Florence Woerth a été saisi par la police, vendredi, dans les bureaux de Patrice de Maistre. Une information révélée samedi par le Journal du dimanche mais qui n’a, pour le moment, pas été confirmée par le parquet de Nanterre.

Selon l’hebdomadaire, la police a saisi les bulletins de salaire de l'épouse du ministre du Travail Eric Woerth, ainsi que des échanges de courriers entre la salariée et son patron, Patrice de Maistre. Elle y avait été embauchée fin 2007 à l'époque où Eric Woerth était ministre du Budget. Dans les semaines suivantes, le ministre avait la Légion d'honneur à Patrice de Maistre. Alors que Bercy a reçu début 2009 des éléments faisant état d'évasion fiscale de la part de la milliardaire, aucun contrôle ne semble avoir été décidé.

Dans les enregistrements clandestins réalisés par le maître d’hôtel, Patrice de Maistre déclare avoir embauché Florence Woerth à la demande de son mari: "J'avoue que quand je l'ai fait, son mari était ministre. Il m'a demandé de le faire. Je l'ai fait pour lui faire plaisir. Des propos démentis par les intéressés.

Cette saisie intervient alors que le parquet de Nanterre vient d'ouvrir une troisième enquête préliminaire de police pour "blanchiment de fraude fiscale". Dans une lettre adressée au parquet, Florence Woerth nie être allée fréquemment en Suisse pour s'occuper des avoirs cachés de Liliane Bettencourt, comme l'avait déclaré un banquier suisse anonyme à la presse.

>> Vous avez raté un épisode de l’affaire ? Séance de rattrapage avec europe1.fr