Le "dépeceur" est passé par Bagnolet

  • A
  • A
Le "dépeceur" est passé par Bagnolet
@ DR
Partagez sur :

Il serait arrivé en France il y a une semaine et aurait été signalé dans des hôtels de Paris et de Seine-Saint-Denis.

La police française en est certaine : Luka Rocco Magnotta "est ou a été en Ile-de-France et particulièrement à Paris depuis au moins vendredi". C’est ce qu’a indiqué une source proche de l’enquête dimanche, expliquant que cette certitude s'appuie sur des témoignages et des éléments matériels. Après avoir été aperçu dans le quartier des Batignolles, dans le XVIIe arrondissement de Paris, le Canadien de 29 ans, qui a depuis acquis le surnom de "dépeceur" et qui est soupçonné d'avoir tué avec un pic à glace et dépecé un étudiant chinois à Montréal, aurait été signalé dans un hôtel de Bagnolet, en Seine-Saint-Denis.

Pisté grâce à son mobile

La police, alertée par un témoin, s'est rendue samedi dans cet hôtel. En vain. Le suspect avait visiblement quitté sa chambre. Les enquêteurs ont toutefois retrouvé des affaires lui appartenant visiblement, dont des revues pornographiques et des sacs vomitoires de la compagnie aérienne empruntée par le suspect entre le Canada et la France.

Selon plusieurs témoins, Luka Rocco Magnotta aurait également passé une ou plusieurs nuits dans le quartier des Batignolles, dans le XVIIe arrondissement de Paris, et dans la banlieue ouest, chez un homosexuel de Clichy-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine.

Le téléphone portable de Luka Rocco Magnotta aurait aussi été repéré samedi par une borne relais dans l'est parisien.

Arrivé en France le 26 mai

Selon les enquêteurs canadiens, Magnotta aurait pris l'avion de Montréal vers la France le 26 mai. "Après l'aéroport, nous avons des informations, que nous allons garder pour nous pour l'instant", avait déclaré vendredi Ian Lafrenière, porte-parole de la police de Montréal.

"La Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF) de la police judiciaire française a été saisie automatiquement jeudi après l'émission de la note de recherche d'Interpol", a précisé cette source. "Des vérifications sont en cours sur les listings" des passagers des vols entre le Canada et la France, mais n'ont à ce stade donné aucun résultat, avait aussi indiqué une source aéroportuaire.

Le "dépeceur" est officiellement recherché par les forces de l'ordre françaises depuis quelques jours. Les policiers français, qui agissent dans la plus grande discrétion, effectuent des "recherches ciblées" pour tenter de retrouver la trace du "dépeceur", a confié samedi une source policière.

Il peut se déguiser en femme

Ancien acteur de films pornographiques canadien, Luka Rocco Magnotta, originaire de l'Ontario, également connu sous les noms d'Eric Clinton Newman ou Vladimir Romanov, est accusé de meurtre prémédité et outrage à cadavre. Il porte des perruques et peut se déguiser en femme. Très prolixe sur les réseaux sociaux, il aurait également épousé les thèses des suprémacistes de la race blanche.

Ses photos et même sa voix sont largement diffusées par les médias canadiens qui reprennent une partie de l'interview réalisée en décembre dernier par un journaliste du tabloïd britannique The Sun, Alex West, qui enquêtait sur une vidéo où un homme donnait un chaton vivant à un python qui s'empressait de le dévorer.