Le "dealer des stars" devant la justice

  • A
  • A
Le "dealer des stars" devant la justice
@ Max PPP
Partagez sur :

Mohamed Denfer est jugé pour trafic de drogue, blanchiment et association de malfaiteurs.

Son arrestation aux côtés de la chanteuse pop, Ophélie Winter, avait fait les choux gras de la presse en 2007. Lundi, c'est avec la justice que Mohamed Denfer a rendez-vous. Celui qu'on surnomme le "dealer des stars" comparaît devant le tribunal correctionnel de Nancy, en Meurthe-et-Moselle où il devra répondre de trafic de drogue, blanchiment et association de malfaiteurs. Agé de 50 ans, le malfaiteur est jugé aux côtés de sa sœur avocate, d'un de ses frères cadets et de trois autres prévenus.

Une vie de luxe sur la Côté d'Azur

Natif de Tourcoing, Mohamed Denfer est considéré comme l'une des figures du grand banditisme du nord de la France, dixit les enquêteurs de la police judiciaire de Lille et leurs collègues de l'Office des stupéfiants. Déjà fiché ou condamné pour vols à main armée, trafic de stupéfiants, escroquerie, en 2001, il quitte sa région natale et prend l'autoroute pour la Côte d'Azur. Il fréquente alors la jet set et mène grand train dans sa somptueuse villa de Saint-Raphaël.

"Outre sa villa d'un luxe inouï, il roule dans des véhicules haut de gamme, dont une Bentley à 200.000 euros, fait de beaux placements immobiliers et dépense sans compter, sans aucune déclaration de revenus connus", indiquait en mai 2007 une source proche de l'enquête à Libération.

Habitué des soirées cannoises

En mai 2007, à la suite d'investigations minutieuses, écoutes téléphoniques et enquêtes à l'étranger à l'appui, Momo Denfer est surpris à écumer les soirée cannoises en compagnie d'Ophélie Winter. Il est soupçonné de fournir de la drogue à de nombreuses personnalités du show business. Entendue par les enquêteurs, la chanteuse pop, mise ensuite hors de cause dans cette affaire, confiera que le dealer se baladait avec un sachet de cocaïne "gros comme une belle de tennis". "C'est un homme qui traite le cannabis à la tonne et la cocaïne par dizaines de kilos", résume un policier spécialisé, cité par Le Parisien.

Lorsqu'il est finalement arrêté le 30 mai, en marge du Festival de Cannes, les enquêteurs découvrent dans sa villa une cave de bouteilles prestigieuses, un garage rempli de Bentley et autres biens de valeurs. Le "dealer des stars" assure que rien n'est à lui arguant que "pas un gramme" de drogue n'a été saisi dans le cadre de ce vaste dossier. Momo Denfer attribue sa fortune à des interventions dans des transactions immobilières, rapporte Le Parisien.

De curieux placements immobiliers

Les enquêteurs découvrent par la suite que le quinquagénaire participe en effet à des opérations de placement dans l'immobilier, notamment au Maroc. Momo Denfer serait également lié à une vaste affaire de trafic de drogue et de blanchiment d'argent, précise Nice Matin. Il y a aussi dans ce dossier un Porsche Cayenne acheté à Miami, un blanchisseur d'argent belge installé sur la Côte d'Azur.

Incarcéré pendant deux ans et remis en liberté en 2010, Mohamed Denfer comparaît donc libre devant le tribunal. Il aurait entraîné avec lui sa propre soeur, Samira Denfer, avocate de profession installée dans la métropole lilloise. Cette dernière est soupçonnée d'avoir permis à son frère d'éviter toute poursuite. Elle se voit reprocher des faits de "non-justification de ressources". Le procès doit durer dix jours.