Le CDD de 30 mois, une solution ?

  • A
  • A
Le CDD de 30 mois, une solution ?
Pour lutter contre le chômage, la CGPME propose d'instaurer le CDD de 30 mois.@ MAX PPP
Partagez sur :

Pour contrer le chômage, la CGPME propose de modifier la législation encadrant certains contrats.

30.000 demandeurs d’emplois supplémentaires en novembre, toutes les catégories sociales affectées, le chômage au plus haut depuis près de 12 ans. Face à ce constat dramatique, la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) a proposé lundi de porter la durée maximale des contrats à durée déterminée (CDD) de 18 à 30 mois, afin de lutter contre une perte de compétences dans les entreprises.

"Sans visibilité, les patrons freinent les embauches"

"Les patrons de PME sont inquiets" et "manquent de visibilité pour l'année 2012, le contexte macro-économique, sur fond de crise de la dette, étant pour le moins anxiogène", a déclaré la CGPME dans un communiqué.
Sans visibilité pour l’année à venir, les patrons freinent par conséquent les investissements et les embauches. Pourtant, "de manière individuelle, ils expliquent que pour l’instant leurs affaires continuent de bien marcher et que dans leur propre entreprise, ils n’ont pas de difficultés", a affirmé  sur Europe 1, Jean-Eudes du Mesnil du Buisson, Secrétaire général de la CGPME. Ce dernier souhaite, par cette proposition, aider les patrons à ne pas s’enfermer dans une "sinistrose" défavorable à l’embauche.

Réticences à transformer des CDD en CDI

Dans ce contexte économique difficile, "certaines entreprises peuvent être réticentes à transformer des CDD en CDI, se privant ainsi de compétences utiles" et les salariés concernés viennent "grossir les rangs des demandeurs d'emploi",  a expliqué l'organisation patronale.
C’est aussi le constat de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière. "Comme lors de la crise de 2009, les entreprises préfèrent licencier et mettre fin aux contrats d'intérim et aux CDD", a-t-il affirmé.

"85% de CDI, 15% de CDD"

La proposition de la CGPME a également des détracteurs qui y voient simplement un report de quelques mois de l’inscription à Pôle emploi. "La vraie précarité ce sont des gens qui n’ont pas d’emploi", se défend Jean-Eudes du Mesnil du Buisson. "Vous êtes en CDD de 30 mois, certes c’est moins bien qu’un CDI mais c’est mieux que pas d’emploi du tout".
Un autre reproche est fait à cette proposition : favoriser le CDD pour tous et développer une certaine précarité. Là encore, Jean-Eudes du Mesnil du Buisson se défend : "85% des contrats sont des CDI. Il reste 15% qui concernent les CDD et l’intérim donc on est loin des CDD pour tout le monde".