Le cas Vincent Lambert devant un collège de juges

  • A
  • A
Le cas Vincent Lambert devant un collège de juges
Partagez sur :

FIN DE VIE - Le juge des référés de la plus haute juridiction administrative a refusé de statuer seul sur ce dossier épineux.

RENVOI. L'affaire Vincent Lambert reviendra la semaine prochaine devant le Conseil d'Etat. Jeudi, le juge des référés saisi par l'épouse du trentenaire tétraplégique et en état végétatif chronique, a refusé de statuer sur son maintien en vie, réclamé par les parents contre l'avis des médecins. C'est une formation collégiale du Conseil d'Etat qui tranchera la question.

>> Mise à jour, 7 février, 10h31 : le dossier sera examiné jeudi prochain, le 13 février, à partir de 9 heures.



Une question épineuse. Au cours de l'audience, les membres de la famille de Vincent Lambert, divisés sur son sort, ont exposé leurs arguments. Mais "la très grande difficulté des questions qui sont posées", d'ordre "juridique", "déontologique" et "éthique", "exclut qu'elles puissent être tranchées par un juge unique", a déclaré le président Bernard Stirn à l'issue de cette audience.

sur le même sujet, sujet,

ENQUÊTE E1 - Dans la chambre de Vincent Lambert, au cœur des tensions

INFO E1 - Fin de vie : le cas Lambert les a fait réfléchir

INFO - Affaire Vincent Lambert : le CHU dépose aussi un recours

ZOOM - Comment améliorer la loi sur la fin de vie ?

INFO - La mère de Vincent Lambert veut "retrouver la paix familiale"

LA DÉCISION - La justice s'oppose à l'euthanasie passive de Vincent Lambert