Le brillant parcours d'Olivier Metzner

  • A
  • A
Le brillant parcours d'Olivier Metzner
@ MaxPPP
Partagez sur :

PORTRAIT - L'avocat est passé des petits truands aux grand noms de la politique et des affaires.

Spécialisé dans les cols. L'avocat Olivier Metzner, retrouvé mort dimanche, a notamment défendu Dominique de Villepin, le trader Jérôme Kerviel ou encore Bertrand Cantat mais s'est fait connaître en étant l'avocat de truands avant de se spécialiser dans la délinquance en "col blanc".

>>> A LIRE AUSSI : Me Olivier Metzner retrouvé mort

Issu d'un milieu modeste. Ce Normand, né le 22 novembre 1949, était inscrit au barreau de Paris depuis 1975. Il a débuté dans la carrière d'avocat pénaliste en se spécialisant, comme certains confrères de la même génération tels que Hervé Temime, Pierre Haïk ou encore Patrick Maisonneuve, dans la défense de petits et grands truands. Mais la pénalisation des affaires et les enquêtes menées par des juges pugnaces dans les années 1980 vont permettre à cette génération de mettre un pied dans le domaine du pénal financier.

De grands procès. Me Metzner, un éternel cigare aux lèvres, est ainsi devenu l'avocat de l'ancien PDG d'Elf, Loïk Le Floch-Prigent, condamné à cinq ans de prison dans le principal volet de l'affaire. Il a également défendu les intérêts de Jacques Crozemarie, condamné pour avoir pioché dans les caisses de l'association qu'il présidait, l'Arc.

Les vices de procédures. Rompu à la recherche de failles juridiques dans un dossier, Me Metzner a également pris part à la plupart des procès qui ont éclaboussé le monde politique comme celui des faux électeurs du IIIe arrondissement de Paris ou des écoutes de l'Elysée. En 2009, il a rejoint la défense de Dominique de Villepin quelques mois avant le début du procès Clearstream et a porté le fer contre l'avocat de Nicolas Sarkozy, Me Thierry Herzog. Il obtient sa relaxe. Plus récemment, il représentait dans la saga Bettencourt la fille de l'héritière de L'Oréal, Françoise Bettencourt-Meyers.

"La page Bettencourt est fermée, avait-il confié sur Europe 1 :

Spécialiste du droit pénal. Son domaine de prédilection était le droit pénal des affaires, avec des clients comme Bouygues, la compagnie Continental pour le crash du Concorde ou encore la société Rina, qui a délivré les certificats de navigabilité de l'Erika. Il a par ailleurs bataillé face à la Société Générale en étant le conseil de l'ancien trader Jérôme Kerviel avant d'abandonner sa défense avant le procès en appel. Cet amateur d'art contemporain défendit également lors de son procès tenu à Vilnius le chanteur de Noir Désir, Bertrand Cantat, condamné pour la mort de l'actrice Marie Trintignant.