Le boom du tourisme mémoriel

  • A
  • A
Le boom du tourisme mémoriel
@ M&morial de Verdun
Partagez sur :

Six millions de personnes ont visité, en 2010, des lieux consacrés aux deux guerres mondiales.

La bataille de Verdun, le Chemin des Dames, etc. Les lieux témoins de la Première Guerre mondiale attirent des milliers de visiteurs chaque année, soucieux de renouer les liens du passé ou encore de satisfaire leur curiosité. En 2010, plus de six millions de personnes ont visité les cimetières ou monuments liés aux deux guerres mondiales.

"Les Français concernés par la guerre de 14-18"

Un engouement tel qui a poussé, par exemple, les célèbres Guides Michelin à éditer des guides pour partir à la découverte des sites marquants de la Grande Guerre. "Les Français se sentent concernés par la guerre de 14-18. Elle est la plus grande épreuve que la France ait jamais connue. Un cataclysme, où chaque famille française a été touchée de près ou de loin. Parfois c'est trois enfants ou plus d'une même famille qui ont disparu lors de cette guerre", analyse pour l'AFP Jean-Yves Le Naour, historien spécialisé dans la Première Guerre mondiale.

Plus de 500.000 visiteurs se rendent à Verdun chaque année. Près de 100.000 visitent le mémorial, où l'on trouve une reproduction spectaculaire de la bataille : un paysage lunaire, gris, où l'on ressent le souffle meurtrier de ces millions d'obus.

"Découvrir les conditions de vie des soldats"

Parmi les visiteurs de Verdun, on trouve beaucoup de jeunes de collègues ou lycées venus visiter ce lieu de mémoire. Un moyen pour eux de comprendre la réalité de la Première guerre. "Ils vont passer la journée dans la boue et vont comprendre ce que ça veut dire", indique ce prof d'histoire venu avec ses élèves de troisième à Verdun. "On va découvrir les conditions de vie des soldats" confie l'un. "Ils dormaient dans la boue, vivaient avec des rats", ajoute un autre collégien. Une prise de conscience de leur histoire. "C'est un peu grâce à eux si aujourd'hui, on ne se bat pas".