Le baptême de l'air d'Air Sarko One

  • A
  • A
Le baptême de l'air d'Air Sarko One
@ MAXPPP
Partagez sur :

Nicolas Sarkozy utilise son nouvel avion pour se rendre au G20. Europe1.fr fait le point.

Son fuselage blanc et sa queue tricolore ne passent pas inaperçus. Après un tour dans l'hémisphère sud pour des essais, Air Sarko One, surnommé ainsi en référence au Air Force One des présidents américains, s'est envolé pour la Corée du Sud à l'occasion du G20. Europe1.fr fait le point sur cet avion hors norme.

Son premier vol officiel

Jusqu'à présent, le président n'avait pas encore volé dans son nouvel avion. Air Sarko One vient de finir une série de vols dans l'hémisphère sud. Le premier vol officiel a eu lieu à l'occasion du G20, destination Séoul, en Corée du Sud.

Son prix

Pour remplacer ses deux A-319, Nicolas Sarkozy a choisi un Airbus A330-200. Le président a préféré un avion d'occasion pour faire des économies. L'appareil, construit en 1998, a porté successivement les couleurs de la Swiss Air puis de la compagnie Air Caraïbe. L'Etat a donc déboursé 180 millions d'euros pour l'acquisition mais aussi la transformation de l'avion.

Ses aménagements

L'Etat a acheté un avion de ligne normal équipé pour transporter 324 passagers. L'appareil a donc dû être entièrement réaménagé pour les voyages du chef de l'Etat. Une chambre avec lit double, dressing et douche, un bureau-salon avec un grand bureau, une salle de réunion pour douze personnes, un centre médical équipé d'une mini salle d'opération et une salle de communication capable de transmettre des messages cryptés à tout moment. "L'appareil tricolore doit, à 12.000 mètres d'altitude, offrir les mêmes facilités de télécommunication (téléphone, télex, fax, transmission de données, tout cela crypté) que dans les bureaux de la rue du Faubourg Saint-Honoré", résume Le Point.

L'avion serait également équipé de leurres anti-missiles.

Sa base

Air Sarko One devrait être stationné en permanence à la base militaire d'Evreux, et non pas à l'aéroport militaire de Villacoublay comme ses prédécesseurs. Toutefois, le président n'aura pas à se rendre dans l'Oise pour embarquer. Il pourra s'envoler depuis un des aéroports parisiens, précise Paris Normandie.

Ses performances

Le nouvel avion présidentiel a une plus grande autonomie que son prédécesseur. Air Sarko One pourra ainsi parcourir plus de 12.000 kilomètres sans escale, en 14 heures de vol environ. Chaque heure de vol coûtera la bagatelle de 20.000 euros.

Ses rumeurs

Une baignoire, un four a pizza... L'aménagement intérieur du nouvel avion du président a fait couler beaucoup d'encre et a donné lieu à de nombreuses rumeurs. "Et pourquoi pas un terrain de tennis ?", avait ironisé sur Europe 1 le porte-parole de l'UMP, Dominique Paillé.

Les nombreux accessoires d'Air Sarko One ont également beaucoup inspiré les Guignols de l'Info.

Regardez l'un des sketches :