Lampedusa : un drame "immonde" pour Kouchner

  • A
  • A
Lampedusa : un drame "immonde" pour Kouchner
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L'ancien ministre des Affaires étrangères s'est indigné contre l'"égoïsme" des Européens.

INTERVIEW E1. Bernard Kouchner, ex-ministre des Affaires étrangères, a dénoncé samedi sur Europe 1 le drame "immonde" de Lampedusa, où au moins 130 migrants sont morts dans le naufrage de leur navire, en tentant de rallier l'Europe. "Je n'entends pas les Européens. Nous sommes 500 millions d'égoïstes", a tempêté l'ancien ministre, pour qui "il fut un temps où la population, française en particulier, était réceptive à ce genre de drame".


"Nous avons secouru les 'boat people' en mer de Chine, c'est un peu plus loin que la Sicile. Et là nous ne faisons rien ou pratiquement rien", a-t-il rappelé, déplorant que "tout cela laisse indifférente une Europe qui n'est pas celle du cœur".

"Je pense qu'il y a une régression de la compassion, de l'indignation, une espèce de lassitude devant le malheur des autres" a encore dénoncé Bernard Kouchner, appelant à mettre en place des "ambulances de la mer" pour secourir les migrant.