Lamoureux, "absolument exceptionnel"

  • A
  • A
Lamoureux, "absolument exceptionnel"
@ MAXPPP
Partagez sur :

REACTIONS - De nombreuses personnalités ont salué la mort du célèbre chansonnier samedi.

"Je suis bouleversé". L’humoriste Jean-Marie Bigard s’est dit extrêmement touché au micro d’Europe 1 après avoir appris la mort de Robert Lamoureux samedi. "J’ai l’impression d’avoir perdu mon papa", a expliqué celui qui a confié lui avoir "tout pris, tout piqué : les gags à tiroirs, l’intonation, la musique, les ruptures".

Jean-Marie Bigard a rendu hommage à son père spirituel sur la scène du théâtre Saint-Georges samedi soir à Paris à la fin de son spectacle. "Je luis dois tout, c'était mon mentor", a-t-il confié sur scène. "Il mérite vos applaudissements", a-t-il ajouté.

"Il m’appelait mon lapin" :

"Robert était un homme plein de modestie, bourré de capacité, formidable et absolument exceptionnel". C'est en employant de nombreux superlatifs au micro d'Europe 1 que le comédien et metteur en scène Pierre Mondy rend hommage à son ami, un homme qu'il a beaucoup "apprécié et estimé".

"C'est un père pour nous"

Autre hommage du monde du spectacle. L'acteur et metteur en scène Jean-Luc Moreau a estimé sur Europe 1 que le chansonnier, décédé à l'âge de 91 ans samedi, "est un père pour nous. (...) Tous les gens qui actuellement font du spectacle ne savent pas qu'ils doivent beaucoup à Robert Lamoureux". Pour lui, "il a excellé dans des genres totalement différents. C'était un homme pluri-disciplinaire et qui a excellé dans chaque domaine".

Nicolas Sarkozy a également dit, à travers un communiqué, toute sa "tristesse" à l’annonce de la disparition de Robert Lamoureux. Le chef de l’Etat a évoqué "la gouaille", "l'humour pince-sans-rire" de ce "représentant de l'esprit parisien". Le comédien était pour le président "un homme de spectacle accompli, doté d'un talent à mille facettes". La mort de Robert Lamoureux, "qui portait un regard sur le monde aussi léger et désinvolte que désabusé et lucide, mais toujours bienveillant, prive tous les Français d'un des derniers représentants de l'esprit parisien", a-t-il conclu.

Il "excellait dans tous les domaines"

Pour le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, Robert Lamoureux était "en quelque sorte l'inventeur du one man show sur scène, où il racontait ses histoires à mourir de rire". "C'était quelqu'un qui excellait dans tous les domaines. Tout ce qu'on a pu voir avec Coluche ou avec Bigard maintenant, ça procède de lui", a-t-il dit sur BFM-TV.

Quant à l'ancien ministre de la Culture, Jack Lang, il a salué la mémoire d'un homme "typique d'une époque, plein de vie, de créativité, de vivacité". "Il était peut-être l'expression d'une époque peut-être moins angoissée qu'aujourd'hui, plus riante, plus drôle. Non pas que les soucis n'étaient pas là, mais il y avait dans l'air une sorte de gaieté collective et Robert Lamoureux incarnait assez bien cette époque-là", a jugé le socialiste sur BFM-TV.

Autre réaction, celle de Christophe Girard, adjoint au maire de Paris chargé de la Culture. Il a salué ce "génie de la comédie et auteur de répliques irrésistibles qui sont devenues cultes".