Lagarde suspendue à la décision de la CJR

  • A
  • A
Lagarde suspendue à la décision de la CJR
@ REUTERS
Partagez sur :

La commission des requêtes de la CJR se réunit vendredi dans l'affaire de l'arbitrage Tapie.

La commission des requêtes de la Cour de justice de la République (CJR) se réunit vendredi pour examiner le sort judiciaire de Christine Lagarde dans l'arbitrage rendu en faveur de Bernard Tapie dans l'affaire Adidas Crédit lyonnais. Une étape judiciaire qui intervient le même jour que la date limite de dépôt de candidatures pour la direction générale du FMI, auquel prétend la ministre de l’Economie.

Christine Lagarde, qui est suspectée d'abus d'autorité dans cette affaire, ne sera pas fixée sur son sort vendredi. La commission a en effet plusieurs jours pour rendre sa décision.

Un personnage clef va être désigné

L’enjeu de vendredi sera ailleurs, dans la désignation du rapporteur de la commission. Un personnage clef chargé de rédiger la synthèse judiciaire à partir de laquelle les autres magistrats se prononceront sur l’ouverture ou non d’une enquête contre la ministre de l’Economie.

En principe, et pour éviter toute suspicion, ce rapporteur est toujours désigné collégialement par les autres magistrats, avec l'accord du président de la commission. Or, dans le dossier Lagarde, l'un des juges de la commission s'est déjà manifesté et s'est autoproclamé candidat.

Ce magistrat, nommé par Jacques Chirac, a été le directeur de cabinet de Jacques Toubon au ministère de la Justice et s'était notamment illustré dans l'affaire Tibéri en envoyant un hélicoptère dans l'Himalaya.