Laëtitia : "pas question d’être instrumentalisés"

  • A
  • A
Laëtitia : "pas question d’être instrumentalisés"
Les parents adoptifs de Laëtitia, accompagné de leur avocat, sortent du tribunal de Nantes.@ François Coulon (Europe 1)
Partagez sur :

L’avocat des parents adoptifs de Laëtitia refuse que son cas soit le symbole de la grève des magistrats.

"Le débat politique qui s’est engagé ne nous concerne pas, nous restons sur le débat judiciaire". Pascal Rouiller, l’avocat de Gilles et Michelle Patron, parents adoptifs de Laëtitia, met les points sur les "i", au micro d’Europe 1.

"Il n’est pas question d’être instrumentalisés, ou de faire l’objet de discussions politiques qui nous échappent", affirme-t-il :

Face à la grève des juges sans précédent, Pascal Rouiller veut rester "en-dehors du débat". Et de rappeler ses priorités : "nous sommes concernés par la situation de Laëtitia dont on recherche toujours une partie du corps". Le cadavre incomplet de Laëtitia Perrais avait été retrouvé dans un étang à Lavau-sur-Loire, en Loire-Atlantique, le 1er février, deux semaines après sa disparition. Le principal suspect, Tony Meilhon, continue de se murer dans le silence.