Laborde : "une banalisation de la misogynie"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancienne journaliste Françoise Laborde, actuellement membre du CSA, était l'invitée vendredi à l'occasion de la journée internationale du Droit des femmes. "On ne peut absolument pas se satisfaire d'une société où 51% de la population est sous-représentée à la télévision, dans les entreprises, en politique", a-t-elle déploré. "Ce n'est pas acceptable. Je milite absolument pour que la parité progresse", a-t-elle fait savoir.

"Les femmes ne sont pas assez présentes à la télévision et à la radio", a-t-elle ajouté. Pour François Laborde, "l'image de la femme s'est dégradée avec la mode du porno chic". Selon elle, "il y a une banalisation de la misogynie".