La veuve Erignac est "assommée"

  • A
  • A
La veuve Erignac est "assommée"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - Dominique Erignac réagit après l'annulation de la condamnation d'Yvan Colonna.

"Je ne me sens pas bien". C'est la première réaction de Dominique Erignac, au micro Europe 1 de Pierre de Cossette, après la décision tombée mercredi après-midi d’annuler la condamnation d’Yvan Colonna. "Cette décision m'est tombée dessus. Je ne l'attendais absolument pas. Ca fait tellement d'années que je me bats pour que la justice passe pour mon mari... Mon mari, dont il ne faut pas oublier qu'il a été assassiné, le 6 février 1998, en Corse. Et j'ai vraiment mal accueilli cette décision", confie la veuve de Claude Erignac.

Le témoignage de Dominique Erignac :

"Cette décision ne concerne qu'une minime chose pour moi, pour un sujet d'une importance extrême", déplore la femme de Claude Erignac à propos du vice de procédure qui permet au berger corse d’obtenir un troisième procès. "Heureusement cela ne changera pas le fond du procès. Mais je l'accepte très mal", explique-t-elle.

Quant au fait d’affronter un nouveau procès, "il faut bien", se résigne Dominique Erignac. "De toute façon, je n'ai pas le choix", ajoute-t-elle avec douleur. "Je le ferai avec mes enfants et là, je serai plus combattive qu'aujourd'hui où je suis quand même un peu assommée", conclue-t-elle.

La Cour de cassation a annoncé mercredi après-midi qu’elle annulait pour des raisons de forme la condamnation à perpétuité d'Yvan Colonna, pour l'assassinat en 1998 du préfet Claude Erignac. Cette décision ouvre la voie à un troisième procès d'assises.