La vente en ligne de médicaments autorisée

  • A
  • A
La vente en ligne de médicaments autorisée
L'ordre des pharmaciens estime que la vente en ligne de médicaments "est sanitairement inopportune et dangereuse pour la santé publique".
Partagez sur :

Les médicaments en libre accès vont prochainement pouvoir être vendus sur Internet.

L'INFO. La décision n'est pas du goût du Conseil de l'ordre des pharmaciens. La ministre de la Santé Marisol Touraine a autorisé la vente de médicaments en libre accès sur Internet, selon Le Monde. L'ordonnance a été présentée lors du conseil des ministres de mercredi et sera suivi d'un décret d'application.

Une vente encadrée. La vente ne sera possible que sur les sites des officines de pharmacie, et uniquement pour les médicaments disponibles en libre accès. Les sites devront avoir reçu le feu vert de l'Autorité régionale de santé et s'être déclarés à l'ordre des pharmaciens. Cette nouvelle législation découle de la transposition obligatoire en France d'une directive européenne de 2011 autorisant la vente de médicaments sur Internet.

Une mise en garde. Mais l'Ordre national des pharmaciens n'a cessé le mettre le gouvernement en garde. "Le médicament n'est pas un bien de consommation ordinaire", a rappelé l'Ordre dans un communiqué publié après la présentation de l'ordonnance en conseil des ministres, soulignant que la "sécurité du patient doit rester la priorité de tous". Dans ce document critique, l'Ordre estime également que "rien ne peut remplacer le conseil relatif au médicament dans une officine, en face à face par le pharmacien". Et conclut : "l'autorisation de vente en ligne était peut-être judiriquement inéluctable mais elle est sanitairement inopportune et dangereuse pour la santé publique, aussi longtemps que ces périls ne seront pas jugulés".