La vente des tapis-puzzle suspendue

  • A
  • A
La vente des tapis-puzzle suspendue
@ Joué Club
Partagez sur :

Frédéric Lefebvre a annoncé une suspension de trois mois en raison de leur possible nocivité.

A deux semaines de Noël, la polémique enfle autour des tapis-puzzle, ces tapis de jeux en mousse destinés aux plus petits, et accusés de contenir des produits cancérigènes. Frédéric Lefebvre, secrétaire d'Etat à la Consommation, a annoncé, lundi dans un communiqué, la suspension pour trois mois de la vente des tapis-puzzle pour enfants en raison de leur possible nocivité et a appelé à la "vigilance" ceux qui en possèdent déjà.

Une mesure de précaution

Les magasins Joué Club avaient déjà décidé de retirer dimanche tous ces jeux des rayons "par mesure de précaution", selon une information révélée par Europe 1. "Nous sommes là pour les enfants, et donc on ne doit pas prendre de risque. Il vaut mieux anticiper de manière à ce qu’on ne nous fasse aucun reproche", a expliqué Jackie Peilleux, président de la société, sur Europe 1. "Bien sûr, ça fera un petit chiffre d’affaires en moins, mais si tout le monde réagissait comme nous, ce serait tout à fait normal et logique."

La direction de Joué Club a précisé qu'elle avait pris cette décision en attendant lundi ou mardi "d‘avoir des informations précises sur le produit".

Un risque "potentiel"

Thierry Saniez, le secrétaire général de CLCV, une association de consommateurs, soutient cette décision en demandant une suspension immédiate de ces jouets à la vente. "On ne peut pas admettre l’idée qu’on fait courir le moindre risque à des petits enfants", s’insurge-t-il sur Europe 1. "Potentiellement, il semble qu’il y a un risque. Le principe de précaution doit s’appliquer sans détour".

""C'est un scandale parce qu'on n'a pas encore donné aux parents l'information qui leur permet de choisir les produits les moins nocifs", a réagi sur Europe 1 Gérard Bapt, député PS de Haute-Garonne et membre du groupe d'évaluation des politiques de santé à l'Assemblée nationale. "Ce sont des données connues, on sait depuis des années que ces jouets sont toxiques", ajoute-t-il.

Des jouets interdits en Belgique

Dès vendredi, la Belgique avait pris la décision de retirer de la vente tous les tapis-puzzle en mousse en raison de la présence de particules nocives de formamide, un produit chimique industriel cancérigène, substance qualifiée de "nocive lorsqu'elle est inhalée ou ingérée et irritante pour les yeux et la peau" par plusieurs associations de consommateurs européennes.

Frédéric Lefèbvre, le Secrétaire d'Etat à la consommation, a annoncé que la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes devrait rapidement procéder à un contrôle de toxicité de ces tapis-puzzle. Une rencontre sur le sujet doit avoir lieu lundi matin.