La TVA augmente, le ticket de métro aussi

  • A
  • A
La TVA augmente, le ticket de métro aussi
les tarifs des transports en Ile-de-France vont augmenter de 1,5% au 1er janvier.@ REUTERS
Partagez sur :

Rigueur oblige, les tarifs de la RATP vont augmenter de 1,5% au 1er janvier.

C'est une conséquence passée inaperçue du deuxième plan de rigueur qui prévoit le relèvement à 7% de la TVA réduite de 5,5%. Les tarifs vont augmenter dans les transports urbains. La première annonce concrète est intervenue mercredi après-midi : les tarifs des transports en Ile-de-France vont augmenter de 1,5% au 1er janvier, a acté mercredi le conseil d'administration du Stif (autorité de régulation des transports franciliens).

Les voyageurs paient plein plot

Les transports font en effet partie des services qui étaient jusque-là au taux réduit de 5,5% et qui vont passer à 7% le 1er janvier. De nombreux acteurs se sont mobilisés pour maintenir le taux de 5,5% au motif que les transports collectifs font partie des produits et services de première nécessité. Mais contrairement à d'autres secteurs, ils n'ont pas obtenu gain de cause. En effet, si le gaz, l'électricité, les services aux handicapés et les cantines scolaires vont rester à 5,5%, les billets et les abonnements de bus, de tram, de métro et de train vont passer à 7%.

Reste à savoir si cette hausse de 1,5 point va être répercutée en totalité ou en partie sur le prix payé par les voyageurs. Pour Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France et du Stif (l'organisation qui gère les transports en Ile-de-France), aucun doute : le coût sera supporté en totalité par les usagers. "Comment voulez-vous que je puisse boucler mon budget du Stif avec 50 millions d'euros de dépenses supplémentaires dues à cette simple hausse de la TVA ?", s'est-il interrogé au micro d'Europe 1. Pour le socialiste, "ce n'est pas au Stif d'absorber les décisions de l'Etat".

Le Stif a donc répercuté cette mesure sur les 8 millions d'usagers des transports en commun de la région. A compter du 1er janvier, le ticket de bus ou de métro à l'unité coûtera 1,70 euros et le carnet de 10 tickets 12,70 euros.

"L'année de tous les records"

Une augmentation qui intervient donc exceptionnellement plus tôt puisque traditionnellement, la hausse des tarifs s'applique au 1er juillet. Une manière aussi pour la majorité de gauche de montrer les répercussions de la politique du gouvernement et de s'en tenir à distance.

Mais pour l'opposition du groupe Majorité présidentielle au Conseil régional d'Ile-de-France, "2012 sera l'année de tous les records" avec deux hausses totalisant 4%: une première de 1,5% au 1er janvier, et la seconde de 2,5% au 1er juillet.

Pour elle, Jean-Paul Huchon et Cécile Duflot, chef de file du groupe EELV, "prennent le prétexte de la hausse de la TVA" "pour masquer les hausses de tarifs nécessaires au financement de leur accord sur le Pass Navigo à tarif unique, une mesure démagogique et irresponsable".