La Tour Eiffel va s'agrandir

  • A
  • A
La Tour Eiffel va s'agrandir
Le Conseil de Paris doit voter mardi un appel d'offres pour aménager le sous-sol de la Tour Eiffel.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le Conseil de Paris doit voter mardi un appel d'offres pour aménager le sous-sol, révèle Le Figaro.

Equation du jour : comment agrandir une vieille Dame de Fer de 324 mètres de haut, sans pouvoir ajouter d'étage supplémentaire ? En creusant dessous ! Le Conseil de Paris doit voter mardi prochain un appel d'offres pour étudier l'aménagement du sous-sol de la Tour Eiffel, révèle vendredi Le Figaro.

Agrandir sans modifier le paysage

"Aujourd'hui nos espaces d'accueil ne sont pas dignes d'une grand site touristique", déplore Jean-Bernard Bros, le président de la Société d'exploitation de la tour Eiffel (Sete). Pour lui, "il est impératif d'améliorer les conditions de visite". Mais il est impossible de toucher un boulon de la Dame de Fer, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, ni même de construire quoi que ce soit autour puisqu'elle "se situe en effet au centre d'un site classé, le Champs-de-Mars et doit respecter la perspective historique entre l'École militaire et le Trocadéro", précise Le Figaro.

La seule solution est donc d'aller chercher de l'espace sous la Tour Eiffel. Le projet prévoit la création d'un ou deux niveaux, soit un à deux hectares supplémentaires. L'espace, à vocation culturelle, pourrait accueillir un musée consacré à Gustave Eiffel, "une salle de projection, un vestiaire, une consigne à bagages, une caisse centralisée, des boutiques de souvenirs, des points d'information et de restauration, un lieu où distribuer des audioguides", détaille Le Figaro. "Il n'est pas question de créer ici un nouveau centre commercial ni d'installer une bulle transparente ou une pyramide, comme au Louvre", assure Jean-Bernard Bros.

Quelques précautions avant les coups de pelleteuse

L'ouverture n'est cependant pas pour tout de suite. Quelques précautions sont nécessaires : "on va d'abord réaliser des études complémentaires pour savoir s'il n'y a pas de risque d'affaissement de la tour Eiffel", explique Jean-Bernard Bros. "Ensuite, on se prononcera sur un scénario d'aménagement, qui devra bien sûr être viable économiquement. Nous avons un cahier des charges précis", poursuit-il.

Ce projet d'exploiter le sous-sol de la Tour Eiffel ne date pas d'hier, note par ailleurs Le Figaro. Le quotidien rappelle qu'il y a 25 ans, France Soir avait déjà publié des plans d'aménagement sur cinq niveaux sous la Dame de Fer. Ce projet "très fantaisiste" et peu précis techniquement était finalement tombé aux oubliettes.