La tempête Christian a fait un mort

  • A
  • A
La tempête Christian a fait un mort
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'ESSENTIEL - Une femme a été emportée à Belle-Île, lundi matin. Le nord-ouest a été particulièrement touché.

L'ESSENTIEL. La tempête Christian, qui a soufflé sur un grand quart nord-ouest de la France, a causé la disparition d'une femme lundi, à Belle-Ile, dans le Morbihan. Les faits se sont déroulés juste avant que Météo-France annonce la fin de l'alerte orange en début d'après-midi.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi la tempête s'appelle Christian ?

•  Drame à Belle-Ile. Une femme âgée d'une cinquantaine d'années a été emportée par une lame lundi matin, dans le sud-ouest de Belle-Ile, dans le Morbihan. Sa disparition a fait l'objet de recherches intensives. Des témoins ont appelé le CROSS (centre de surveillance maritime) qui a en effet déclenché les secours, mettant en œuvre un zodiac des pompiers, un bateau de la SNSM (secours en mer) et un hélicoptère de la sécurité civile. Finalement, son corps a été retrouvé en fin d'après-midi.

•  La vigilance orange levée. Météo France a levé lundi midi la vigilance orange aux vents violents pour les trois derniers départements encore en alerte, le Nord, le Pas-de-Calais et la Somme. La "fin de suivi" pour ces trois départements est annoncée par Météo France, qui indique que la dépression centrée en mer du Nord "poursuit sa remontée vers le Danemark".

L'événement est "terminé", selon Météo France, qui rappelle que cette première tempête d'automne s'est traduite dans le Nord/Pas-de-Calais par des rafales maximales ayant atteint 147 km/h au cap Gris-Nez, 126 km/h à Boulogne ou 118 km/h à Calais. Des vents de 70 à 90 km/h touchaient encore en fin de matinée l'intérieur de la Somme et du Nord-Pas-de-Calais, voire localement un peu plus.

• Le Finistère particulièrement touché. Quelque 30.000 foyers ne sont plus alimentés en électricité en Bretagne, dont la plupart dans le Finistère.  25.000  sont dans la même situation en Normandie et 10.000 dans le Nord-Pas-de-Calais. Un millier d'agents ont été mobilisés dans les zones menacées, avec des renforts venus du Poitou, des Pays de la Loire, du Centre et de Champagne-Ardennes. De nombreux arbres et poteaux étaient couchés sur les routes, principalement en Haute-Normandie, selon un communiqué du CRICR. L'autoroute A131 était coupée et déviée via le Pont de Normandie.



Le trafic des ferries a repris. Des vents violents ont touché la côte d'Opale, atteignant jusqu'à 132 km/h sur le cap Gris-Nez, 112 km/h à Boulogne-sur-mer, premier port de pêche français, où peu de bateaux se sont risqués à braver les éléments dans la nuit de dimanche à lundi. De nouveaux vents forts pourraient toucher la région Nord/Pas-de-Calais dans la matinée, avec des pointes attendues à 140 km/h.

 Le trafic des ferries, bloqué lundi en raison des vents violents, notamment au départ de Calais, a repris après la réouverture du port britannique de Douvres, a-t-on appris auprès de la compagnie de ferries P&O. "Le trafic a repris, en ce qui concerne le port de Douvres. Les traversées reprennent au large des côtes françaises", a déclaré une porte-parole de la compagnie P&O, dont deux bateaux transportant plus de 450 personnes ont été bloqués plusieurs heures au large des côtes anglaises, après la fermeture du port de Douvres



Plus de TER entre Douai et Arras.  Selon un porte-parole de la SNCF du Nord/Pas-de-Calais, à 08H00, la circulation des TER était interrompue entre Douai et Arras en raison de la chute d'un arbre dans la nuit. Quatre TGV, sur les lignes Dunkerque-Paris et Valenciennes-Paris, ont été affectés par cet incident et subissaient des retards. Un rétablissement est prévu pour midi.

Des axes routiers coupés. Selon Bison Futé, plusieurs axes routiers étaient coupés comme l'autoroute A131 en Haute-Normandie, dévié via le Pont de Normandie, ou encore la RN165 en Bretagne.

Le trafic aérien perturbé à Orly et CDG. "En raison de mauvaises conditions météorologiques annoncées en région parisienne, certains vols ont été annulés et quelques perturbations sont prévues ce lundi 28 octobre 2013", a annoncé la compagnie Air France sur son site. La compagnie a mis en place un "dispositif commercial" pour inciter ses clients à reporter leurs voyages et pour faciliter les éventuelles annulations.

• Outre-Manche. En Grande-Bretagne, les médias ont déjà surnommé cette tempête "Saint Jude" en référence au saint patron des causes perdues, traditionnellement célébré le 28 octobre. Ils comparent ce phénomène météorologique à la tempête de 1987 qui avait tué 18 personnes dans le pays et abattu quelque 15 millions d'arbres.