La SNCF se dote d’un numéro d’urgence

  • A
  • A
La SNCF se dote d’un numéro d’urgence
Si vous vous sentez en danger dans un train, vous pouvez dorénavant composer le 31 17 depuis n'importe quelle ligne de banlieue d'Ile de France.@ REUTERS
Partagez sur :

Le 31 17 doit permettre une intervention rapide en cas d’agression ou d’accident.

L’assassinat d’Anne-Lorraine Schmidt, un réveillon qui tourne au racket dans un train niçois ou encore les violences qui éclatent sur les lignes de RER parisiennes… Autant d’agressions que la SNCF ne veut pas voir se répéter. C’est pourquoi elle vient de mettre en place un numéro d’urgence, le 31 17, pour permettre aux usagers des Transiliens d’alerter la compagnie en cas d’incident ou d’agression.

“Ce numéro court, facilement mémorisable, permet à toute personne voyageant à bord d’un train ou d’un RER Transilien SNCF de passer un appel d’urgence depuis son téléphone portable pour alerter de tout incident affectant la sécurité des personnes dont il serait victime ou témoin“, détaille la SNCF.

Lancer une intervention dans les 30 secondes

Ce numéro d'urgence est testé depuis un an sur le RER D. “Si on a les bonnes informations, l’intervention nous prend à peine trente secondes“, explique Magalie, l’une des opératrices de la SNCF.

Le reportage de Mélanie Taravant dans un centre d’appel :

Sur la ligne D du RER parisien, ce service a permis de recueillir en six mois 38 alertes d’usagers signalant un vol, un acte de violence ou un risque lié à la circulation des trains.

Mais “le 3117 ne se substitue pas aux numéros d’urgence existants (SAMU 15, police secours 17, pompiers 18, numéro d’urgence européen 112)“, prévient la SCNF, qui considère cette ligne d’appel comme un service complémentaire.