La Réunion : un mort, l'alerte rouge levée

  • A
  • A
La Réunion : un mort, l'alerte rouge levée
L'alerte rouge a été levée à La Réunion.@ REUTERS/Laurent Capmas
Partagez sur :

BILAN - Le cyclone Bejisa a fait au moins un mort sur l'île, ainsi que seize blessés, dont deux graves.

L'INFO. Le cyclone commence à s'éloigner de l'île de La Réunion. L'alerte rouge a été levée vendredi matin après le passage du cyclone tropical Bejisa, qui a fait un mort et une quinzaine de blessés. En fin d'après-midi jeudi, l'œil du cyclone est passé à proximité immédiate de l'île, avec des rafales de vent atteignant les 151 km/h et des pluies abondantes.

Alerte rouge levée et "phase de sauvegarde". Le préfet de La Réunion, Jean-Luc Marx, a annoncé vendredi matin la levée de l'alerte rouge et la mise en place d'une "phase de sauvegarde".

Les habitants de l'île sont invités à rester vigilants, à "limiter les déplacements non indispensables" et à ne pas rouler à plus de 50 km/h.

Une octogénaire retrouvée morte. Une femme a été retrouvée morte à Piton Saint-Leu, dans l'ouest de l'île, a annoncé la mairie de Saint-Leu. Cette octogénaire a été retrouvée dans son jardin. Auparavant en bonne santé, elle serait sortie pour se rendre chez sa fille et aurait fait une chute. Au plus fort des intempéries, les habitants de la commune de Saint-Leu avaient reçu l'ordre d'évacuer les habitations en bordure du littoral. Par ailleurs, les intempéries ont fait seize blessés, dont deux graves.

172.000 foyers sans électricité. A leur réveil vendredi, les Réunionnais ont découvert les dégâts occasionnés par le cyclone. Des cultures sont détruites et des habitations en bois ont perdu leur toit ou ont été inondées. Quelque 170.000 foyers sont privés d'électricité, sur les 380.000 que compte l'île, selon la préfecture et EDF.

Environ 40% des abonnés restent aussi privés d'eau courante. Quant aux routes, jonchées d'arbres déracinés, de câbles électriques ou submergées par les eaux, elle sont impraticables dans de nombreuses communes.