La Réunion : l'alerte cyclonique levée
© MAX PPP

Dumile est passé au large de La Réunion et commence à s'éloigner de l'île.

Où en est le cyclone ? Le cyclone tropical Dumile est passé jeudi à la mi-journée au plus près de La Réunion, à moins d'une centaine de kilomètres, et s'éloigne de l'île. "L'éloignement des côtes semble se produire assez vite", a précisé Jean-Luc Marx, le préfet de l'île, sur Europe 1. Le vent et les chutes de pluie sont toutefois toujours importants. Des rafales de 180 km/h ont été enregistrées au Colorado, sur les hauteurs de Saint-Denis.

>> Pour d'autres informations, le dernier bulletin météo sur le site de Météo France

L'alerte rouge levée à 17 heures. La préfecture de la Réunion a annoncé la levée de l'alerte cyclonique maximale "rouge" du plan Orsec, dix heures après son déclenchement, estimant que le confinement de la population n'était plus nécessaire. "La fin de l'alerte rouge ne signifie pas la fin du phénomène cyclonique", a mis en garde le préfet, indiquant que l'île passe dans une "phase de sauvegarde" qui pourra être assortie de l'interdiction de circuler sur certaines routes.

Les Réunionnais s'étaient préparés, comme le montrent ces images France TV :


• Seulement des dégâts matériels. 14 personnes dont un pompier ont été légèrement blessées et ont reçu des soins à l'hôpital, a indiqué la préfecture. 300 personnes ont également été accueillies, à titre préventif, dans des centres d'hébergement ouverts par les communes. Selon les premières constatations, les dégâts aux infrastructures de l'île semblent limités. "Il n'y a pas eu de catastrophes significatives", a souligné le préfet, Jean-Luc Marx.

Malmené par les vents, c'est le réseau électrique d'EDF qui a le plus souffert du cyclone. De nombreuses lignes ont rompu, privant de courant 115.000 foyers, principalement dans l'ouest et le sud. Les réparations pourront commencer après la levée de l'alerte rouge, a indiqué EDF. Suites à des crues, l'eau est devenue impropre à la consommation dans 45.000 foyers et la population a été invitée à la faire bouillir pour la rendre potable.

Le passage de Dumile a totalement interrompu l'activité économique de l'île. Les deux aéroports ainsi que le port de commerce de la Pointe des Galets sont fermés au trafic depuis mercredi. Ils pourront rouvrir vendredi matin. La circulation automobile est également très compliquée sur l'île en raison de chute d'arbres et de pylônes sur les axes routiers. Par endroit, la mer et les vagues ont aussi envahi les routes.

reunion

• Des centres d'hébergements ouverts. Les 24 communes réunionnaises ont ouvert des centres hébergement pour accueillir d'éventuels sinistrés. "243 personnes y ont déjà été accueillies", a fait savoir le préfet de La Réunion sur Europe 1.

• La suite. La fin de l'alerte rouge pourrait intervenir "peut-être en début de soirée", a observé Jean-Luc Marx. "Cette fin d'alerte rouge signifiera simplement la fin du confinement mais pas du tout la fin des dangers parce qu'il y aura toujours les risques liés à l'eau, et notamment les ravinements qui peuvent être entraînés par les cours d'eau qui ont débordé". Le préfet appelle aussi à la vigilance sur d'éventuelles "chutes d'arbres ou d'objets".

>> Pour plus de renseignements, contactez la cellule d'informations au public, au 02 62 41 00 00