La région Nord attaque la SNCF

  • A
  • A
La région Nord attaque la SNCF
@ MAXPPP
Partagez sur :

Elle lui reproche des tarifs beaucoup plus chers pour le Paris-Lille que le prix moyen du billet.

Le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais a annoncé mardi qu'il allait poursuivre la SNCF devant le Conseil d'Etat. Selon lui, les tarifs pratiqués sur la ligne Paris-Lille seraient "inéquitables".

La région a calculé le prix moyen au kilomètre de ce trajet d'une heure. Résultat : avec 0,21€ du kilomètre (0,29€ en période de pointe) les usagers de cette ligne paient "le double du prix moyen constaté sur les autres lignes de province", explique le conseil régional, qui a voté lundi en commission permanente le dépôt d'une plainte contre la SNCF.

"Un des prix les plus chers de France"

"C'est un des prix les plus chers de France", ajoute une source proche du dossier, contactée par Europe1.fr. L'objectif de la région est "de rétablir l'égalité de traitement des usagers". Un dossier sera remis "avant le 17 octobre", "on espère que cela aboutira", précise-t-on en interne.

Une voie qui n'est pas envisagée par la SNCF. Pour justifier ces prix qui ont grimpé de 3,5% sur un Paris-Lille entre 2010 et 2011, contre 1,4% en moyenne sur un Paris-Marseille, la société avance "des explications simples".

"Ce trajet est effectivement plus élevé, mais cela est dû à la hausse des péage que nous fait subir RFF. Pour nous, cela représente 45% de plus cher que le prix moyen", précise une source interne, contactée par Europe1.fr.

Selon elle, RFF profiterait d'une ligne où les trains sont souvent pleins, avec des réservations complètes rapidement et "qui fonctionne très bien".

"Un prix moyen pas très élevé"

Toutefois, prévient cette salariée de la SNCF, "tous nos tarifs sont homologués par l'Etat. Ceux de la ligne Paris-Lille s'inscrivent dans un cadre règlementaire très strict fixé à l'ouverture de la ligne en 1993 par le Conseil d'Etat", rappelle-t-elle.

Par ailleurs, si la SNCF ne peut que constater elle aussi la hausse du billet plein tarif, elle explique que "66% des usagers de cette ligne sont des abonnés et ne paient pas, de fait, le plein tarif. Le prix moyen du billet est autour de 41€, ce qui n'est pas très élevé".