La police française lance sa webradio

  • A
  • A
La police française lance sa webradio
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'institution souhaite ainsi mieux faire connaître son travail et "améliorer son image".

La police française lance officiellement vendredi sa webradio afin de "mieux faire connaître son travail quotidien" et "améliorer son image", a annoncé jeudi la Direction générale de la police nationale (DGPN). Lancée de manière parcellaire et expérimentale en mai 2013, la radio digitale de la police nationale est téléchargeable sous forme d'application sur smartphones et tablettes tactiles à partir de vendredi à l'adresse www.police-nationale.interieur.gouv.fr.

Elle affirme être la première police "au monde" à se lancer dans cette expérience de radio digitale qui va aller crescendo à partir de vendredi. La radio a pour objectif, selon la DGPN, d'informer sur le travail des policiers, de "diffuser des messages de prévention et de faire découvrir les actualités de la police nationale".

La DGPN souhaite avec cette radio numérique "humaniser la police nationale, en faisant connaître ses 140.000 hommes et femmes", "renforcer le lien avec la population" ou "susciter des vocations". La radio se décline en trois grands types de chroniques: métiers, services à la personne et techniques d'enquête. S'ajoutent une vingtaine de podcasts, entre autres sur les "bons réflexes du conducteur", "les traces biologiques" ou encore "le personnel des corps scientifiques". En décembre 2012, la police avait annoncé à grand renfort de publicité qu'elle se lançait sur les réseaux sociaux -- Facebook, Twitter et Flickr -- afin d'aller "chercher les internautes là où ils se trouvent" et leur permettre de signaler les délits dont ils auraient connaissance. Les gendarmes s'étaient eux aussi mis aux réseaux sociaux.