"La PME Ferrara est tombée"

  • A
  • A
"La PME Ferrara est tombée"
C’est dans cette résidence de Six-Fours dans le Var qu’a été interpellé l’un des frères d’Antonio Ferrara.@ MAXPPP
Partagez sur :

Cinq frères d'Antonio Ferrara ont été arrêtés dans une enquête sur un trafic de cocaïne.

"Mon frère, celui qui vit au Brésil ? Il vend des crevettes..." Voilà la réponse, taquine, d'Antonio Ferrara lors de son dernier procès à une question sur l'un de ses frères. En fait de crevettes, il pourrait s'agir de cocaïne. Cinq frères du "roi de la belle" ont été arrêtés dans le Var et au Brésil, soupçonnés de faire partie d'un vaste trafic de drogue.

Un réseau mondial

L'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) a mis plusieurs mois pour mettre au jour les rouages de l'organisation. Deux des frères Ferrara, installés au Brésil, restaient en contact permanent avec les trois autres, à Paris. Dans la capitale, le réseau recrutait des passeurs pour transporter la drogue d'un continent à l'autre. Après les voyages des mules, la drogue était reconditionnée à Paris, puis envoyée à Six-Fours, dans le Var, pour une dernière transformation dans leur propre laboratoire.

Pour le commissaire François Thierry, de l'OCTRIS, ces interpellation mettent fin à un réseau qui alimentait sans doute l'Italie et peut-être même l'Espagne. "On peut considérer le bénéfice à au moins 45 à 50.000 euros par kilo", estime-t-il.

"Ça rapporte gros" :

L’argent des braquages ?

Les enquêteurs doivent désormais déterminer d'où provenait l'argent qui a permis de lancer le réseau. Les policiers pensent évidemment au butin des braquages de Ferrara mais n'en ont aucune preuve.