La pénurie, c’est l’occasion de…

  • A
  • A
La pénurie, c’est l’occasion de…
@ MAXPPP
Partagez sur :

Faire du vélo, prendre une RTT, traîner sur Facebook, etc. La pénurie, en fait, ça a du bon !

Ressortir son vélo ou ses rollers. A moins d’habiter à plusieurs dizaines de kilomètres de votre lieu de travail, quoi de mieux pour remplacer la voiture que de reprendre son vieux vélo ou sa paire de rollers. Certes, il fait un peu froid, mais motivez-vous en vous disant que c’est bon pour la santé et le moral. En plus vous ferez un geste écolo.

>> Si vous n’avez pas de vélo, vous pouvez toujours en louer un avec les Vélib’ à Paris, les Vélôs, à Toulouse ou encore les vélos V à Lyon.

Redécouvrir les joies des transports en commun. Pour les citadins, pas d’excuses. Si les stations-service sont à sec, les transports en commun eux fonctionnent. Malgré quelques perturbations, la plupart des métros des grandes villes sont en service. C’est sûr, ça change de la tranquillité de la voiture, mais au moins vous n’arriverez pas au boulot vert de rage à cause des embouteillages.

>> Pour Paris, toute l’info trafic de la RATP, ici

Ecouler son stock de RTT. Non seulement vous ferez plaisir à votre DRH en écoulant (enfin) votre stock de RTT, mais en plus vous profiterez d’une journée à ne rien faire bien au chaud chez vous (pendant que les autres travaillent). Et si vous cherchez de quoi vous occuper pendant cette journée de repos, allez donc faire un tour sur les pages Facebook dédiées à la pénurie d’essence. Notre préférée : "la pénurie je m’en fous, j’ai un poney !"

Découvrir les vertus du covoiturage. Imaginons : La France se divise en deux, ceux qui ont réussi à faire un dernier plein d’essence… et les autres. C’est le moment d’aller jeter un coup d’œil aux principaux sites de covoiturage régulier ou ponctuel, 123envoiture.com, co-voiturage.fr et covoiturage.com qui mettent gratuitement en relation conducteurs et passagers pour faire le même trajet.

Se mettre à la voiture électrique. Vous attendiez l’occasion de vous débarrasser de votre vieille épave. La pénurie d’essence forme l’excuse idéale pour franchir le cap. Mise à l’honneur au Mondial de l’automobile, plébiscitée par les bobos écolos, la voiture ou le scooter électrique, c’est définitivement tendance.