La pauvreté augmente chez les enfants

  • A
  • A
La pauvreté augmente chez les enfants
@ REUTERS
Partagez sur :

LE CHIFFRE - L’Insee a recensé 278.000 enfants pauvres de plus en 2010 qu’en 2009.

Si le sentiment d’un accroissement des inégalités et de la pauvreté est palpable, cette réalité est désormais chiffrée. Comme chaque année, l’Insee a fait tourner ses calculettes pour mesurer l’évolution de la pauvreté et il en ressort un chiffre marquant : en 2010, la France comptait en 2,7 millions d'enfants pauvres, soit 10% de plus qu'en 2008

>> A lire aussi : Au fait, c'est quoi être "pauvre" ?

Par ailleurs, la plupart des indicateurs d'inégalité ont progressé en 2010, ainsi que le taux de pauvreté monétaire, qui a atteint 14,1% de la population, rappelle l'Insee. Cela signifie qu'en un an, environ 440.000 personnes supplémentaires sont tombées sous le seuil de pauvreté.

Pour rappel, ces chiffres ne portent que sur la période 2009-2010, lorsque la crise commençait à peine à se faire ressentir. Le décompte pour les années 2011 et 2012 risque donc de s’alourdir.

>> A lire aussi : Les mesures d'Ayrault contre la pauvreté

"Il y a un problème de la faim". Pour le président du Secours populaire, Julien Lauprêtre, les résultats de cette étude ne sont pas surprenants : "le drame des enfants, nous le vivons au quotidien", affirme-t-il au micro d'Europe 1. "Une famille part en vacances avec le Secours Populaire. On lui demande quand elle revient ce qui l'a le plus marqué.  [Ils répondent :] "C'est que nous faisions trois repas par jour". Sous-entendu : ils ne le font pas d'habitude. Il y a un problème de la faim, y compris dans notre pays.

Soulignant qu'"il y a de plus en plus de familles monoparentales, essentiellement des femmes avec des enfants", Julien Lauprêtre assure que le Secours populaire accueille "maintenant des cadres, des petits commerçants, des artisans qui viennent parce que du jour au lendemain c'est la descente aux enfers."