La Monnaie de Paris veut frapper l’argent libyen

  • A
  • A
La Monnaie de Paris veut frapper l’argent libyen
La monnaie libyenne affiche toujours la figure du colonel Kadhafi, en fuite.@ REUTERS
Partagez sur :

L’établissement public se propose de réaliser la monnaie du pays après le changement de régime.

Sur le billet d’un dinar libyen, de couleur verte, le colonel Kadhafi pose en tenue traditionnel. Sur celui de vingt dinars, il est au centre d’une délégation de dignitaires. Et sur certaines pièces, on voit un cavalier, représentation du Guide de la révolution actuellement en fuite. La Libye a récemment changé de régime, mais elle a encore la même monnaie. La Monnaie de Paris se propose donc de participer à son changement.

"Lorsqu’on utilise la monnaie tous les jours et notamment dans un pays en crise et en reconstruction, c’est important d’avoir un symbole monétaire dans lequel on ait confiance", estime Christophe Beaux, le PDG de l’établissement public, interrogé par Europe 1. "La monnaie représente aussi le lien social qu’on a les uns envers les autres. Donc, quand il y a un événement aussi fort qui se produit, come celui de la Libye, même si ça peut paraître très superflu, ça fait partie des éléments clés de la construction d’un pays."

Le Quai d’Orsay sollicité

Pour l’heure, il ne s’agit que d’une idée. Mais la Monnaie de Paris, qui frappe l’argent français, a proposé au Quai d’Orsay d’en discuter avec le Conseil national de transition (CNT), qui exerce le pouvoir à Tripoli.

S’il acceptait un tel projet, un appel d’offre international serait alors lancé. Et la Monnaie de Paris pourrait alors espérer que les autorités libyennes s’inspirer de leurs homologues tunisiennes. L’établissement public est en effet chargé de la fabrication de 142 millions de pièces bicolores pour la monnaie tunisienne.