La météo gèle les ventes de glaces

  • A
  • A
La météo gèle les ventes de glaces
Une glace vanille-fraise ayant trouvé preneur.@ REUTERS
Partagez sur :

Pour les professionnels, le mois d'août sera crucial pour rattraper une saison "mal engagée".

Comme les touristes, les fabricants de glaces rêvent de chaleur et de soleil. Alors que, dès le printemps, les volumes ont chuté de 15 % par rapport à ceux écoulés en 2011, le début d'été maussade ne laisse rien présager de bon, souligne le quotidien économique Les Echos mardi.

"La saison est mal engagée", admet d'ailleurs Christian Millet, secrétaire général du Syndicat des fabricants de glaces interrogé par le journal.

Au mieux, une stabilisation des ventes par rapport à 2011

Cette saison, les ventes de glaces en bâtonnet ont reculé de 17%, selon le journal qui note que  les glaces en bac s'en sortent moins mal avec un recul de 12% par rapport à 2011.

Les producteurs réalisant la moitié de leur chiffre d'affaires annuel entre juin et août, la météo du mois en cours s'annonce décisive pour limiter la casse.

Le Syndicat des fabricants de glaces n'est guère optimiste pour autant : "si le mois d'août est bon et si les ventes de bûches en fin d'année se portent bien, on devrait observer soit une stabilisation des ventes par rapport à 2011, soit un recul de près de 5 %", met en garde Christian Millet dans Les Echos.