La météo gâche la fête

  • A
  • A
La météo gâche la fête
La pluie s'est invitée à plusieurs concert du début de l'été, provoquant des annulations.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un concert de Johnny Halliday a été annulé, ainsi que ceux prévus aux Francofolies de La Rochelle.

Après avoir causé plusieurs annulations lors de la Fête de la musique, la pluie s'invite aux concerts de ce début d'été. Le concert de Johnny Hallyday, prévu vendredi soir au Mans, a été annulé en raison de la pluie. A La Rochelle, ce sont de fortes rafales de vent qui ont conduit à l'annulation de tous les concerts programmés au Francofolies.

Le public avait déjà en partie pris place dans le stade MMArena du Mans quand il a été informé que le concert du rocker français n'aurait pas lieu. La première partie du spectacle, qui devait être assurée par Louis Bertignac, a elle aussi été annulée.

Johnny Hallyday REUTERS

© REUTERS

Au micro, les organisateurs ont précisé que les places pouvaient être remboursées ou conservées, car Johnny Hallyday entend revenir à l'automne. Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, et Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, également élu de la région, étaient présents dans les tribunes.

Trop de vent à La Rochelle

Les concerts prévus en plein air aux Francofolies de La Rochelle ont eux aussi été annulés, en raison de très fortes rafales de vent dépassant les 70 km/h. "Le préfet a décidé qu'au-delà de rafales de 70 km/h, la sécurité du public n'était plus assurée", a expliqué la porte-parole du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

Thomas Dutronc, François and the Atlas mountain, Charlie Winston, Caravan Palace et Camille n'ont donc pas pu se produire sur la scène Saint-Jean d'Acre, qui jouxte le port de La Rochelle. Les billets pour cette soirée seront remboursés. Les organisateurs doivent faire un point météo samedi pour décider de la poursuite des concerts programmés samedi.

Annulation à Versailles

Autre événement annulé, le concert en plein air prévu au Château de Versailles vendredi soir, pour lequel 9.000 billets avaient été vendus. Le chef israélo-argentin Daniel Barenboim devait notamment diriger la 9e symphonie de Beethoven sur les Terrasses du Château. Mais la pluie était trop forte : elle pénétrait à l'intérieur de la scène abritée où l'orchestre devait s'installer, risquant d'endommager les instruments.