La mère de Fiona reste mise en examen pour "coups mortels aggravés"

  • A
  • A
La mère de Fiona reste mise en examen pour "coups mortels aggravés"
@ MAXPPP
Partagez sur :

La requête déposée par Cécile Bourgeon pour annuler cette mise en examen a été retoquée.

"Coups mortels aggravés". Cécile Bourgeon, la mère de Fiona, la fillette de cinq ans dont le corps n'a toujours pas été retrouvé, reste mise en examen pour "coups mortels aggravés". La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Riom a rejeté sa demande d'annulation de mise en examen supplétive, selon les informations de La Montagne. Cette décision "n'est pas une surprise, mais elle constitue quand même une véritable déception, car Cécile Bourgeon a été mise en examen pour des faits qu'elle n'a pas commis", ont commenté les avocats de la jeune femme auprès du quotidien régional.

Une bataille de procédure. Pour les avocats de Cécile Bourgeon, cette mise en examen ne repose pas sur des "indices graves et concordants", selon la déinfition du Code pénal, mais sur les dires de Berkane Maklhouf, le beau-père de Fiona, lui-même mis en examen pour "coups mortels aggravés".

Cécile Bourgeon, 25 ans, avait été dans un premier temps mise en examen pour quatre délits, dont "recel de cadavre" et "non-assistance à personne en danger". Elle encourait alors cinq ans de prison. Avec le chef de "coups mortels aggravés", elle risque désormais trente ans de réclusion criminelle.

sur le même sujet, sujet,

RÉSUMÉ - Fiona : retour sur les mensonges de la mère

RÉCIT - Sous les coups, les derniers jours de Fiona

BATAILLE - Le beau-père de Fiona accuse la mère de violences