La lettre de motivation n'a plus la cote

  • A
  • A
La lettre de motivation n'a plus la cote
@ Maxppp
Partagez sur :

Selon une étude, 76% des DRH estiment qu'elle n'est plus indispensable à une candidature.

La lettre de motivation est-elle "has-been" ? D'après une étude du cabinet WIT Associés, la lettre de motivation qui accompagne traditionnellement un CV lors d'une candidature, n'est plus un critère de sélection pour les employeurs. Sur les 700 DRH interrogés, 76% affirment qu'ils n'écartent plus une candidature si celle-ci n'est pas accompagnée d'une lettre de motivation.

La lettre de motivation peut même être éliminatoire, selon 93% des sondés, si le recruteur ne la trouve pas à son goût. Pourtant, il y a encore cinq ans, envoyer un CV sans lettre de motivation était presque impensable. Les recruteurs exigeaient même parfois une lettre manuscrite pour faire une analyse graphologique et déterminer la personnalité du candidat.

"La lettre de motivation n'a plus d'intérêt"

Mais depuis deux ans, la plupart des DRH ne prennent plus en compte ce document. "Les lettres de motivations que je reçois restent quelque chose que l'on peut trouver sur Internet, extrêmement standardisées", explique au micro d'Europe1 Eve Royer, directrice du recrutement dans un cabinet de conseil.

Aujourd'hui, un simple mail, avec le CV en pièce jointe, est suffisant, selon elle :

Cette directrice de recrutement estime même que "la lettre de motivation n'a plus aucun intérêt. C'est vraiment l'entretien en face à face et l'échange en direct avec le candidat qui va faire que l'on va pouvoir avoir une opinion sur la personne".

A en croire l'étude, c'est surtout le CV qu'il faut peaufiner. Quelque 70% des recruteurs ne lisent la lettre de motivation que si le CV leur à d'abord tapé dans l'oeil.